La Liberté

01.09.2021

Transports en commun à favoriser à l'horizon 2040

Transports en commun à favoriser à l'horizon 2040 © Charles Ellena
Transports en commun à favoriser à l'horizon 2040 © Charles Ellena

ATS

Partager cet article sur:

L'agglomération de Fribourg a tout intérêt à poursuivre les variantes tram et bus à haut niveau de service (BHNS) sur l'axe entre Marly, la gare de Fribourg et la future zone de Bertigny-Chamblioux, conclut une étude présentée mercredi.

Le futur réseau doit permettre d'augmenter le report modal vers les transports publics et d'atteindre les objectifs climatiques du canton, a souligné le président du Conseil d'Etat Jean-François Steiert lors de la présentation de l'étude, selon le communiqué. Selon le rapport, les variantes trams et BHNS sont les plus opportunes pour la suite des réflexions sur la création d'un tel réseau. Elles offrent de nombreux avantages, comme leur maturité technologique, leur capacité adaptée à la taille de l'agglomération et à son évolution, leur flexibilité en termes de planification et d'exploitation, leur accessibilité et leur fiabilité.

Le trafic individuel motorisé est encore trop attractif par rapport aux transports publics, note par ailleurs le rapport. L'amélioration de l'offre et de la vitesse des transports en commun grâce à la création d'aménagements spécifiques est primordiale dans ce contexte.

A l'horizon 2033

Dès 2025 et après l'obtention de crédits d'étude, un avant-projet concret pourrait être établi avant l'élaboration du projet d'ouvrage à l'horizon 2033. La durée des travaux peut être estimée à cinq ans avant la mise en service d'une première partie du réseau en 2040.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00