La Liberté

13.01.2018

Eleveurs et animalistes en viennent aux mains devant Swiss Expo

Des pancartes des manifestants ont été déchirées samedi devant le Palais de Beaulieu. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Des pancartes des manifestants ont été déchirées samedi devant le Palais de Beaulieu. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

ATS

La manifestation des animalistes devant le salon agricole Swiss Expo a brièvement dégénéré samedi après-midi à Lausanne. Quelques éleveurs s'en sont pris aux manifestants, déchirant leurs banderoles et les insultant.

Une soixantaine d'activistes étaient présents devant le Palais de Beaulieu. Ils s'étaient réunis pour dénoncer le principe même de l'abattage et de l'exploitation des animaux.

La manifestation était autorisée. Elle a dégénéré lorsque les discours des militants ont débuté. «On s'est retrouvés entourés par les éleveurs. On nous a arraché nos pancartes, jeté des oeufs, de la bière, de l'eau. C'était un peu n'importe quoi», raconte Fabien Truffer, porte-parole de l'association Pour l'Egalité Animale (PEA).

La police s'est interposée entre les deux camps. «Il n'y a pas eu de coups. Nous n'avons pas dû faire usage de la contrainte», a expliqué Sébastien Jost, porte-parole de la police de Lausanne.

Les insultes, en revanche, ont fusé de la part de quelques éleveurs. Alors que les manifestants scandaient sans relâche leurs slogans ironiques: «Finir à l'abattoir, c'est bonnard», «Sans bidoche, le monde serait moche», «La torture, c'est notre culture» ou encore «Bravo Swiss Expo pour la traite des animaux».

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00