La Liberté

11.08.2019

Nuria Gorrite évoque une ferveur au-delà des prévisions

Nuria Gorrite, présidente du Gouvernement vaudois arrive avec la barque "La Vaudoise" avant la dernière représentation du spectacle de la Fête des vignerons, lors de la Journée du canton de Vaud. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Nuria Gorrite, présidente du Gouvernement vaudois arrive avec la barque "La Vaudoise" avant la dernière représentation du spectacle de la Fête des vignerons, lors de la Journée du canton de Vaud. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La Fête des vignerons entame dimanche son dernier jour avec le canton de Vaud à l'honneur. Présidente du Conseil d'Etat, Nuria Gorrite s'émerveille de l'enthousiasme et de la ferveur des participants comme du public. Au-delà des attentes.

Nuria Gorrite, qui aura vu le spectacle cinq fois, ne se lasse visiblement pas de l'évènement, au contraire. «A force, je pourrais remplacer tous les rôles», glisse-t-elle en soulignant son «émotion» à chaque fois renouvelée. Arrivée dimanche à 9h30 sur le bateau la "Vaudoise" avec tout le gouvernement, elle salue une fête qui a su être «fédératrice».

Des rencontres bénéfiques

Ces semaines hors du commun à Vevey ont pu montrer un canton de Vaud «ouvert, moderne, intégrateur et attaché à la cohésion». Elles ont permis également au gouvernement de rencontrer les représentants des autres cantons suisses: «un soft power, une diplomatie douce, très bénéfique».

Interrogée par Keystone-ATS, Nuria Gorrite retient une remarque du conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre (PLR). «On doit constater la force du canton de Vaud, qui réussit à rassembler bénévoles et sponsors pour cinq évènements en un mois: le Montreux jazz, le Paléo à Nyon, le Festival de la Cité à Lausanne, la Fédé (jeunesses campagnardes) à Savigny et la Fête des vignerons.»

Traditions et innovations

Pour le canton de Vaud, c'est aussi l'occasion de montrer à la fois les traditions, comme les Milices, mais aussi «toutes les jeunesses», avec des créateurs, des innovations, dans tous les genres ou presque, se félicite Nuria Gorrite. Le folklore également, sans la caricature.

La présidente du gouvernement reconnaît quelques bémols, comme le prix des billets ou la frustration de certains à cause des intempéries. Mais le positif l'emporte largement, ajoute-t-elle tout sourire: «l'énergie, l'engagement des gens, une atmosphère unique. Pendant des semaines, des mois pour certains. Ce spectacle est poétique et l'émotion sera grande dimanche à 14h00».

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00