La Liberté

29.06.2018

Le quartier de la nouvelle gare sur les rails, à Châtel-St-Denis

Le quartier encadrera la gare ferroviaire (au centre) et dessinera une place qui se prolongera en direction de l'Avenue de la gare (en bas à droite). © Transports publics fribourgeois
Le quartier encadrera la gare ferroviaire (au centre) et dessinera une place qui se prolongera en direction de l'Avenue de la gare (en bas à droite). © Transports publics fribourgeois

SZ

La société immobilière des Transports publics fribourgeois vient de lancer deux concours, l'un pour sept bâtiments proches de la futures gare de Châtel-St-Denis, l'autre pour une centrale de chauffage à distance.

La construction de la nouvelle gare ferroviaire de Châtel-Saint-Denis va bon train et le planning sera tenu, en vue d'une mise en service en novembre 2019, communiquent les Transports publics fribourgeois. Pendant ce temps, leur filiale immobilière, TPF IMMO, pose déjà les bases de l'urbanisation du secteur.

Sept bureaux d'architecture, chacun associés à une entreprise de construction, participent à un concours sur invitation lancé fin juin. Le processus aboutira à la mise à l'enquête en été 2019 d'un projet immobilier, qui dessinera un nouveau pôle d'urbanisation à Châtel-St-Denis, où se mêleront voyageurs, clients et habitants.

Ce pôle, adossé à la nouvelle gare, comptera 7 immeubles, 130 logements, 4000 mètres carrés de surfaces commerciales, 3000 mètres carrés de bureaux (dont l'administration communale de demain) et autant de surfaces d'activité. Coût: 95 millions de francs, dont 60 millions environ pour les 4 premiers immeubles, prévus à l'horizon 2022, et le solde pour les trois autres, vers 2025 – selon la capacité d'absorption du marché.

Le secteur ainsi que l'ancien quartier de la gare (appelé lui aussi à un fort développement) seront raccordés à un chauffage à distance. TPF Immo a décidé de construire sa propre centrale et lance aujourd'hui le concours d'entreprises totales, qui met en lice 5 entreprises. L'installation d'une puissance de 3,5 MW devrait être mise en service au deuxième semestre 2020, pour 7 millions de francs. Elle sera agrandie (3 millions de francs supplémentaires) pour fournir à terme les quartiers de l'ancienne et de la nouvelle gare. Soit une bonne quinzaine de bâtiments projetés d'ici à 2035 par les TPF (pour 200 millions de francs), ainsi que des bâtiments tiers.

> Article complet à lire dans La Liberté du samedi 30 juin

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00