La Liberté

07.07.2019

Fribourg exige une compensation de La Poste

Le canton de Fribourg travaille avec la Poste depuis 2016 pour le vote électronique. © Alain Wicht/La Liberté
Le canton de Fribourg travaille avec la Poste depuis 2016 pour le vote électronique. © Alain Wicht/La Liberté

TG/ATS

Le canton de Fribourg exige une compensation financière de la Poste, après l'échec de son système de vote électronique. Sous pression de la Confédération, le système a été abandonné et ne sera pas utilisé pour les élections fédérales 2019.

Dans la perspectives des élections fédérales d’octobre prochain, Chancellerie fédérale a conclu, après examen par des experts externes, que le système ne répondait pas aux exigences de la loi fédérale.

Le canton de Fribourg travaillait depuis 2016 avec la Poste pour l’utilisation du vote électronique. Cette offre était réservée aux Suisses de l’étranger et aux citoyens de la commune de Treyvaux, qui faisait l’objet d’un test pilote.

Le canton de Fribourg n’a pu utiliser le système de la Poste qu’à une reprise en 2019, lors des votations de février. Une compensation financière est exigée. «Nous avons payé pour une prestation que nous ne recevons pas», exprime la chancelière d’Etat Danielle Gagnaux-Morel, qui confirme une information de la NZZ am Sonntag.

Outre Fribourg, Bâle-Ville, Thurgovie et Neuchâtel utilisaient le système développé par la Poste et se retrouvent dans la même situation. Contactés par le journal alémanique, ces trois cantons envisagent également de réclamer des compensations.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00