La Liberté

27.09.2020

Gempenach et Galmiz vont fusionner avec Morat

Les citoyens de Galmiz ont accepté de justesse la fusion avec Morat. © Aldo Ellena
Les citoyens de Galmiz ont accepté de justesse la fusion avec Morat. © Aldo Ellena

ATS

Partager cet article sur:

Les citoyens de Morat, Gempenach et Galmiz, ces derniers de justesse, ont accepté dimanche le projet de fusion de leurs trois communes. L'opération permet à Morat de gagner un millier d'habitants pour porter son total à 9300.

Le oui d'ensemble permet ainsi aux quelque 700 citoyens de Galmiz et aux 300 de Gempenach de rejoindre le pôle communal formé autour de la cité médiévale fribourgeoise. Il l'a emporté à hauteur de 51% seulement dans la première et à plus de 75% dans la seconde. Quant à Morat, le oui a recueilli 89,1%.

Les deux communes lacoises avaient lancé les démarches en vue d’une fusion lors de leurs assemblées communales respectives, en 2015 et 2016. Mais la très convoitée Morat, alors déjà en négociation avec Courlevon, Jeuss, Lurtigen et Salvenach, n’était pas en mesure de répondre à d’autres demandes.

Clavaleyres aussi

Morat, qui a accueilli pas moins de sept communes en son sein depuis 1975, avait alors convenu de les examiner jusqu’en 2021. Dernière en date et non la moindre, la future ex-commune bernoise de Clavaleyres et ses 50 habitants, dont l'arrivée sera avalisée prochainement par l'Assemblée fédérale.

La fusion de Morat, Gempenach et Galmiz interviendra au plus tôt début 2022. La motivation est notamment fiscale, avec un taux d’imposition de 62% pour la nouvelle entité, contre 72 et 67% pour Galmiz et Gempenach. Morat s'étendra sur un peu plus de 35 km2. L’Etat allouera une aide de 196'680 francs à la nouvelle commune.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00