La Liberté

15.05.2019

26 Etats et géants du net s'engagent contre les contenus violents

"L'appel de Christchurch" a été initié par la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern et le président français Emmanuel Macron. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA
"L'appel de Christchurch" a été initié par la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern et le président français Emmanuel Macron. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA


15.05.2019

Vingt-six pays et géants d'Internet ont rallié mercredi "l'appel de Christchurch" pour lutter contre les contenus en ligne terroristes ou extrémistes violents. Cet appel a été lancé deux mois après la diffusion en direct sur Facebook de l'attaque contre des mosquées.

Par cet appel, les plateformes internet, dont les leaders Facebook et Google ainsi que leurs filiales WhatsApp, Instagram et YouTube, s'engagent à prévenir le téléchargement et la diffusion de ces contenus, y compris par "leur retrait immédiat et permanent", précise l'appel publié par l'Elysée.

Cet appel a été initié par le président français Emmanuel Macron et la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00