La Liberté

05.08.2018

Accalmie de la canicule en Europe, mais le mercure reste très haut

Les plages et les points d'eau sont pris d'assaut en cette période de canicule. © KEYSTONE/AP/ALVARO BARRIENTOS
Les plages et les points d'eau sont pris d'assaut en cette période de canicule. © KEYSTONE/AP/ALVARO BARRIENTOS


05.08.2018

Après l'intense vague de chaleur qui s'étend sur l'Europe depuis plusieurs jours, provoquant des records de température au Portugal, le continent bénéficie dimanche d'une accalmie. Mais le mercure continue de tutoyer les 45°C au Portugal.

Le pic de chaleur a été atteint samedi au Portugal. Les températures devraient encore rester élevées dimanche, d'après l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA).

Celui-ci prévoit dimanche "une légère baisse des températures", mais les thermomètres "pourront encore grimper jusqu'à 45 degrés, voire dépasser un peu", notamment dans le centre du pays.

En raison de ces fortes chaleurs, les chemins de fer portugais ont décidé d'annuler la vente de certains billets de train, particulièrement ceux qui traversent les régions où les températures sont le plus élevées.

Cette mesure permet de "gérer les niveaux d'occupation" et "minimiser la gêne occasionnée par ces fortes températures" auprès des passagers, a expliqué la société. Elle précise la chaleur avait entraîné notamment des problèmes de climatisation.

Records

Des records ont été enregistrés samedi dans plusieurs villes du pays, sans pour autant battre celui de 2003, où le thermomètre avait atteint 47,3°C à Amareleja, près de la frontière espagnole. Le record de température a tout de même été de 46,8°C à Alvega, à une centaine de kilomètres au nord de Lisbonne.

A Monchique (sud), où un feu de forêt fait rage depuis plus de 48 heures, quelque 800 pompiers, soutenus par 12 avions et hélicoptères bombardiers d'eau, tentaient toujours dimanche après-midi de venir à bout des flammes qui évoluent sur deux fronts. Un autre feu de forêt, à Estremoz, à environ 200 km de Lisbonne, a fait six blessés dont deux dans un état grave.

En Espagne, l'endroit le plus chaud du pays se situera dans la région de l'Estrémadure (sud-ouest). Le mercure devrait y grimper jusqu'à 42°C, contre près de 44°C à Cordoue (sud) samedi. Par ailleurs, un feu à San Vicente de Alcantara, à la frontière avec le Portugal, a été "stabilisé", selon les autorités.

Rentrée des classes différente

La rentrée scolaire a lieu lundi pour les élèves des Etats allemands de Sarre (ouest), de Hesse (centre), et de Rhénanie-Palatinat (ouest). Mais en raison de la chaleur, les professeurs ont reçu pour consigne d'envisager de ne pas faire classe dans les salles habituelles mais dans des endroits mieux ventilés ou encore de renoncer à donner des devoirs à la maison.

Sous un soleil de plomb, des milliers d'Allemands se ruent vers les points d'eau et les piscines publiques du pays prévoient déjà des records d'affluence, selon l'agence DPA.

Des averses et orages ont contribué à faire baisser les températures dans certaines régions, notamment le sud. Cependant, les prévisions météorologiques font état d'une nouvelle hausse des températures dans les prochains jours, les températures devant grimper jusqu'à 39°C dans l'est du pays mercredi.

Sécheresse tenace

Le thermomètre affichait dimanche aux Pays-Bas des valeurs de saison, autour des 25°C. Une autoroute avait dû être fermée samedi en raison de la fonte de l'asphalte sous le soleil écrasant.

Mais la sécheresse persiste et endommage les cultures, notamment le maïs et les pommes de terre. Les agriculteurs travaillent désormais nuit et jour pour sauver ce qui peut l'être en irriguant le plus possible, a rapporté la télévision publique NOS. Conséquence: cette année, les frites seront bien plus petites que la normale, ont averti les producteurs de pommes de terre.

Alerte aux UV

Coté britannique, les températures ont légèrement baissé ce week-end, malgré des pics autour des 30°C attendus dans certaines villes. Le Met, service météo national, prévoit que la vague de chaleur se maintienne sur la moitié sud du pays jusqu'à mardi, avant un retour à des températures plus habituelles.

Sur Twitter, le Met a adressé un avertissement aux UV, importants dans toute la moitié sud du pays. Et l'organisme de santé Public health England a appelé à éviter l'exposition au soleil entre 11h et 15h.

ats, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00