La Liberté

22.09.2018

Afrique du Sud: nombre de rhinocéros braconnés en baisse en 2018

La corne de rhinocéros est très prisée en Asie, où la médecine asiatique lui prête des vertus curatives (archives). © KEYSTONE/AP
La corne de rhinocéros est très prisée en Asie, où la médecine asiatique lui prête des vertus curatives (archives). © KEYSTONE/AP


22.09.2018

Le nombre de rhinocéros braconnés en Afrique du Sud a baissé d'un quart au cours des huit premiers mois de l'année, a annoncé vendredi le ministère sud-africain de l'environnement. 508 périssodactyles ont tout de même été tués pour leurs cornes pendant cette période.

En revanche, le taux d'éléphants braconnés a augmenté de plus de 50% sur la même période, selon des sources officielles. L'Afrique du Sud, qui avait été jusqu'à présent largement épargnée par la braconnage d'éléphants comparé à d'autres pays africains, a perdu 58 éléphants entre le 1er janvier et le 31 août 2018, contre 39 sur la même période l'an dernier.

La totalité des pachydermes tués pour leur ivoire vivaient dans le parc Kruger, très prisé des touristes.

A l'inverse, le braconnage des rhinocéros a baissé d'intensité. "Entre le 1er janvier et le 31 août 2018, 508 rhinocéros ont été braconnés, contre 691 sur la même période en 2017", selon le ministère de l'environnement, qui s'est félicité de cette "baisse spectaculaire".

Suspects arrêtés

Au Kruger, 292 rhinocéros ont été tués, contre 332 sur la même période de l'année précédente.

La police sud-africaine a par ailleurs annoncé vendredi la saisie de vingt cornes de rhinocéros, pour une valeur estimée à 448'000 euros, et l'arrestation de deux suspects dans la province du Mpumalanga (nord-est).

Plus tôt dans la semaine, elle avait interpellé sept autres personnes, présentées comme de hauts responsables du trafic de rhinocéros. Parmi elles figurent plusieurs anciens policiers.

La corne de rhinocéros, composée de kératine, la même matière que les ongles humains, est très prisée en Asie, où la médecine asiatique lui prête toutes sortes de vertus curatives. Au marché noir, le kilogramme de corne se monnaie jusqu'à 55'000 euros.

ats, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00