La Liberté

08.08.2018

Algésiras accueille jeudi 87 migrants secourus par une ONG

Quand l'Aquarius était arrivé le 17 juin à Valence, avec 630 migrants à bord, l'évènement avait été ultramédiatisé et 2320 personnes mobilisées pour un accueil très exceptionnel (archives). © KEYSTONE/AP/ALBERTO SAIZ
Quand l'Aquarius était arrivé le 17 juin à Valence, avec 630 migrants à bord, l'évènement avait été ultramédiatisé et 2320 personnes mobilisées pour un accueil très exceptionnel (archives). © KEYSTONE/AP/ALBERTO SAIZ


08.08.2018

L'ONG espagnole Proactiva Open Arms a été autorisée par l'Espagne à faire débarquer jeudi matin au port d'Algésiras 87 migrants. Ils ont été secourus le 2 août en Méditerranée centrale. L'Italie a fermé ses ports aux ONG.

Le navire, transportant 87 hommes dont huit mineurs, est attendu "au cours de la matinée" au port d'Algésiras, à l'extrême sud du pays, en face de Gibraltar, a déclaré une porte-parole de l'ONG jointe par l'AFP. L'Italie a interdit l'entrée dans ses ports aux navires des ONG qui sillonnent la Méditerranée à la recherche d'embarcations de migrants.

L'organisation a assuré sur son compte Twitter que beaucoup des migrants recueillis "proviennent de l'enfer du Darfour (au Soudan) et ont subi des abus de manière répétée en Libye". Le Darfour est le théâtre depuis de longues années d'une guerre intestine.

Evénement discret

Aussi, sept semaines après avoir accueilli l'Aquarius au port de Valence, l'Espagne ouvrira une nouvelle fois un de ses ports à un bateau chargé de migrants, alors même que le pays est devenu cette année la première porte d'entrée en Europe d'Africains arrivant par la mer à bord d'embarcations de fortune.

Quand l'Aquarius était arrivé le 17 juin à Valence, avec 630 migrants à bord, l'évènement avait été ultramédiatisé et 2320 personnes mobilisées pour un accueil très exceptionnel.

Cette fois, à Algésiras, la préfecture d'Andalousie assure qu'il n'y aura "aucun dispositif spécial", et que tout se fera très discrètement, sans accès des médias aux migrants.

"Les médecins et la Croix-Rouge les accueilleront, puis ils seront conduits au commissariat installé dans le port même", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la préfecture.

ats, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00