La Liberté

22.11.2020

Après la dengue, le paludisme et le Covid-19, il survit à un cobra

Le venin du cobra indien est essentiellement neurotoxique et cardiotoxique (archives). © KEYSTONE/EPA/HARISH TYAGI
Le venin du cobra indien est essentiellement neurotoxique et cardiotoxique (archives). © KEYSTONE/EPA/HARISH TYAGI
Partager cet article sur:
22.11.2020

Un humanitaire britannique, qui a survécu au Covid-19, à la dengue et au paludisme, a également réchappé à la morsure d'un cobra dans l'État indien du Rajasthan, a raconté le médecin qui l'a soigné. Il a été mordu par un cobra indien et admis à l'hôpital de Jodhpur.

Ian "Jones est venu nous voir la semaine dernière après une morsure de serpent. Dans un premier temps, on le soupçonnait d'être également positif au Covid-19 [pour la deuxième fois, ndlr], mais il a été contrôlé négatif pour cela", a ajouté le médecin.

"Pendant qu'il était avec nous, il était conscient et présentait des symptômes de morsure de serpent, y compris un flou de la vision et des difficultés à marcher, mais ce sont généralement des symptômes passagers", a-t-il poursuivi. Le Britannique est désormais sorti de l'hôpital.

Mon père "est un combattant. Pendant son séjour en Inde, il a déjà souffert du paludisme et de la dengue, puis du Covid-19", a commenté son fils dans un post sur le site internet GoFundMe mis en place pour aider à payer ses factures médicales et son voyage de retour sur l'île de Wight, dans le sud de l'Angleterre.

L'humanitaire britannique a monté une structure, Sabirian, qui travaille avec des artisans traditionnels au Rajasthan et les aide à exporter leur production en Grande-Bretagne.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00