La Liberté

Après un passage au large des Bermudes, Fiona fonce vers le Canada

L'ouragan Fiona, qui fait route vers le Québec avec des rafales allant à plus de 200 km/h, a été placé vendredi en catégorie 3. © KEYSTONE/AP
L'ouragan Fiona, qui fait route vers le Québec avec des rafales allant à plus de 200 km/h, a été placé vendredi en catégorie 3. © KEYSTONE/AP


Publié le 24.09.2022
Partager cet article sur:


Le Canada se préparait vendredi à l'arrivée de l'ouragan Fiona, qualifié d'"historique" par les services météorologiques du pays. Le cyclone laisse dans son sillage dévastations, inondations et coupures de courant dans les Caraïbes et aux Bermudes.

"Où il se classera dans les livres d'histoire, nous devrons le déterminer après les faits, mais ce sera certainement un événement historique et extrême pour l'est du Canada", a déclaré vendredi un météorologiste au sein du centre canadien de prévision des ouragans, qualifiant Fiona d'ouragan "majeur".

Après l'avoir brièvement placé une nouvelle fois en catégorie 4 sur l'échelle Saffir-Simpson, qui en compte 5, le centre national des ouragans (NHC), basé à Miami aux Etats-Unis, a repassé Fiona en ouragan de catégorie 3 dans son dernier bulletin, avec des rafales allant à plus de 200 km/h.

"Bien qu'un affaiblissement graduel soit prévu", Fiona devrait être un "puissant cyclone", lors de son passage au Canada, écrit le NHC. A 23h00 (en Suisse), l'ouragan se situait à un peu moins de 600 km d'Halifax, en Nouvelle-Ecosse.

Les autorités de cette province ont émis une alerte aux coupures de courant, demandant à tout le monde de rester à l'intérieur et d'avoir suffisamment de provisions pour au moins 72 heures.

Coupures de courant

Le premier ministre Justin Trudeau a appelé à "prendre les bonnes précautions". "La tempête devrait toucher terre sur la côte atlantique du Canada demain matin et devrait avoir un impact important sur toute la région, y compris dans certaines parties de l'est du Québec", a-t-il averti.

Plus tôt vendredi, les Bermudes avaient été secoués par des rafales à 160 km/h et des pluies violentes. Mais après avoir semé la destruction dans les Caraïbes, Fiona est passée à quelque 160 km au large de ce territoire britannique du milieu de l'océan Atlantique, sans qu'aucune victime ou de dégât majeur ne soit à déplorer.

Le fournisseur d'électricité Belco a rapporté que 15'000 des 36'000 foyers étaient toujours sans courant vendredi après-midi. Des habitants ont posté sur les réseaux sociaux des images d'inondations et de lignes de courant tombées au sol.

Fiona a provoqué la mort de quatre personnes à Porto Rico, territoire américain, selon un responsable cité par les médias. Un décès a été rapporté en Guadeloupe (France) et deux en République dominicaine.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11