La Liberté

15.11.2018

Aston Martin améliore ses résultats trimestriels

Le prestigieux constructeur britannique indépendant rassure les investisseurs avec la publication d'un premier rapport d'activité intermédiaire depuis son introduction en Bourse début octobre. (archive) © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Le prestigieux constructeur britannique indépendant rassure les investisseurs avec la publication d'un premier rapport d'activité intermédiaire depuis son introduction en Bourse début octobre. (archive) © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO


15.11.2018

Le constructeur de voitures de sport Aston Martin a fortement amélioré ses comptes au troisième trimestre, grâce à un bond des ventes, a-t-il annoncé jeudi dans ses premiers résultats publiés depuis son entrée en Bourse à Londres.

Le groupe, rendu célèbre par James Bond et l'un des très rares constructeurs britanniques à ne pas appartenir à un groupe étranger, rassure sur ses performances financières alors même que ses premiers pas sur le marché londonien ont été décevants.

Son cours de Bourse évolue désormais un peu au dessus de 16 livres, soit une chute de 15% depuis son introduction en Bourse le 3 octobre dont le prix a pu être jugé trop élevé par les investisseurs. Sa capitalisation boursière est tombée à 3,7 milliards de livres.

Les résultats du troisième trimestre font apparaître un bénéfice avant impôt de 3,1 millions de livres (4,0 millions de francs), en forte amélioration par rapport au maigre 0,3 million enregistré un an plus tôt, selon un communiqué.

Aston Martin s'est appuyé sur des ventes presque doublées à 282 millions de livres, grâce à son très populaire coupé DB11 et son nouveau modèle Vantage, avec un marché très dynamique sur le continent américain et en Asie-Pacifique.

Au total, le groupe a écoulé 1.776 véhicules sur le trimestre, contre 891 au troisième trimestre de 2017. En moyenne ses voitures se sont vendues au prix de 136.000 livres sur le trimestre.

"Aston Martin Lagonda publie des premiers résultats, en tant que société cotée, marqués par une forte hausse du nombre de voitures vendues, des profits et du chiffre d'affaires", se félicite le directeur général Andy Palmer.

Le constructeur, dont le siège est à Gaydon (centre de l'Angleterre), se montre même un peu plus optimiste pour l'ensemble de l'année, en soulignant être en mesure d'atteindre le haut de ses objectifs. Le groupe vise pour l'instant des ventes annuelles situées entre 6.200 et 6.400 véhicules.

Le groupe veut approcher la barre des 10.000 dès 2020, aidé par l'ouverture au premier semestre 2019 d'une nouvelle usine de production au Pays de Galles de laquelle sortira son premier SUV.

Après des difficultés en début de décennie, Aston Martin se porte bien depuis plusieurs trimestres. Le constructeur est revenu dans le vert en 2017, pour la première fois depuis 2010, vendant alors plus de 5.000 véhicules, un record depuis 2008.

ats, awp, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00