La Liberté

25.07.2018

Boeing rattrapé au 2e trimestre par les coûts du ravitailleur KC-46

Les résultats trimestriels de l'avionneur américain Boeing ont été affectés par les coûts liés au développement de son avion ravitailleur KC-46 (archives). © KEYSTONE/AP/ELAINE THOMPSON
Les résultats trimestriels de l'avionneur américain Boeing ont été affectés par les coûts liés au développement de son avion ravitailleur KC-46 (archives). © KEYSTONE/AP/ELAINE THOMPSON


25.07.2018

L'avionneur Boeing a annoncé mercredi un bond de 25,5% à 2,2 milliards de dollars du bénéfice net au deuxième trimestre, mais ce profit a été rogné par deux charges d'un montant total de 418 millions liées à une nouvelle hausse des coûts de l'avion ravitailleur KC-46.

Ces coûts inattendus affectaient le titre à Wall Street, où il perdait près de 4% dans les échanges électroniques de pré-séance, en dépit d'une progression plus forte que prévu du chiffre d'affaires, ressorti à 24,25 milliards de dollars, en hausse de 5,2%, contre 24,04 milliards anticipés.

Ils sont liés à des changements effectués dans ce tanker lors de six vols tests et à des coûts inattendus au moment de la certification de l'appareil, explique Boeing.

L'avion ravitailleur KC-46 a accumulé les déboires et les retards, qui se sont matérialisés en de nombreuses charges, estimées à plusieurs milliards de dollars.

Le calendrier initial prévoyait une première livraison de cet appareil, version militaire de l'avion de ligne 767, en août 2017 à l'armée américaine, qui a octroyé un contrat de 2,8 milliards de dollars à l'avionneur pour 18 appareils. Mercredi, le constructeur aéronautique a indiqué que le premier appareil sera livré en octobre, soit avec plus d'un an de retard.

Baisse dans la défense

Autre mauvaise nouvelle, Boeing a abaissé sa prévision de marge annuelle pour ses activités de défense (BDS), attendue désormais entre 10% et 10,5% contre 11% auparavant. Elle est ressortie à 9,3% au deuxième trimestre. Ce pessimisme est dû, justifie-t-il, à une hausse des coûts des matières premières.

Boeing a par ailleurs maintenu inchangés ses objectifs de bénéfices et de flux de trésorerie et n'a relevé qu'à la marge la prévision de revenus

Il s'attend désormais à un chiffre d'affaires compris entre 97 et 99 milliards de dollars, contre de 96 à 98 milliards auparavant, en dépit de la guerre commerciale en cours, dont il pourrait être une des grandes victimes parce qu'il écoule ses avions un peu partout à travers le monde.

ats, awp, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00