La Liberté

24.07.2018

China Tower espère signer la plus grosse entrée en Bourse du monde

Groupe public chinois, China Tower compte émettre 43,1 milliards de titres dans une fourchette allant de 1,26 à 1,58 dollar hongkongais (entre 16 et 20 centimes). Le montant devrait être fixé le 1er août (archives). © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY
Groupe public chinois, China Tower compte émettre 43,1 milliards de titres dans une fourchette allant de 1,26 à 1,58 dollar hongkongais (entre 16 et 20 centimes). Le montant devrait être fixé le 1er août (archives). © KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY


24.07.2018

China Tower, premier opérateur au monde de tours de télécommunications, entend lever 8,7 milliards de dollars (8,56 milliards de francs) lors de son introduction en Bourse à Hong Kong. Il s'agirait de la plus grande opération de ce type au monde en quatre ans.

Groupe public chinois, China Tower compte émettre 43,1 milliards de titres dans une fourchette allant de 1,26 à 1,58 dollar hongkongais (entre 16 et 20 centimes). Le montant devrait être fixé le 1er août, pour un début de cotation le 8 à la Bourse de Hong Kong.

Il s'agirait de la plus importante introduction boursière au monde depuis début 2014, quand le géant chinois du commerce en ligne Alibaba avait levé 25 milliards de dollars à New York, selon des données compilées par l'agence Bloomberg. Le fonds d'investissement Hillhouse Capital et des groupes liés à China National Petroleum Corp et Taobao -filiale de Alibaba- figureraient parmi les principaux investisseurs.

China Tower a indiqué mardi lors de la présentation à Hong Kong de son introduction en Bourse que "des entreprises internationales et nationales" figuraient parmi les principaux investisseurs. China Tower est né de la fusion en 2014 des groupes publics China Mobile, China Unicom et China Telecom.

Hong Kong, qui avait été snobé par Alibaba en 2014, cherche toujours à s'imposer comme une des principales places au monde pour les introductions boursières. L'entrée en Bourse de China Tower interviendra dans une phase relativement morose pour la Bourse de l'ex-colonie britannique, dont l'indice composite Hang Seng est 6% en dessous de son niveau du début de l'année.

Débuts difficiles pour Xiaomi

Le géant chinois des smartphones Xiaomi a connu il y a deux semaines des débuts difficiles lors de sa première cotation à Hong Kong, sur fond de doutes sur ses ambitions et de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Le titre avait fini la séance en baisse de 1,18% -- à 16,80 dollars de Hong Kong -- par rapport au prix de 17 dollars (2,16 dollars américains) fixé pour l'introduction en Bourse (IPO), pourtant dans la fourchette basse de ce qui était attendu.

ats, awp, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00