La Liberté

20.02.2020

Cinq millions d'amphibiens migrent vers leur site de ponte

Grenouilles, crapauds et tritons doivent trop souvent traverser des routes et risquer leur vie, relève Pro Natura jeudi dans un communiqué. © KEYSTONE/EPA MTI/PETER KOMKA
Grenouilles, crapauds et tritons doivent trop souvent traverser des routes et risquer leur vie, relève Pro Natura jeudi dans un communiqué. © KEYSTONE/EPA MTI/PETER KOMKA
Partager cet article sur:
20.02.2020

La hausse des températures nocturnes et le temps humide signalent à cinq millions de grenouilles, crapauds et tritons en Suisse qu’il est temps de partir vers leurs sites de ponte. Plusieurs milliers n’atteindront jamais leur but.

Les grenouilles, crapauds et tritons ont beaucoup de peine à regagner les eaux où ils sont nés afin d’y déposer leurs œufs. Ils doivent alors trop souvent traverser des routes et risquer leur vie, relève Pro Natura jeudi dans un communiqué.

Les amphibiens comptent parmi les animaux les plus menacés par la crise de la biodiversité, précise Pro Natura. Plus de trois quarts des vingt espèces indigènes sont en danger.

Des agents de circulation bénévoles aident les amphibiens à réussir leur voyage nuptial en les guidant le long des nombreuses voies de migration répertoriées. En installant des crapauducs, les communes et les associations régionales de protection de la nature contribuent à diminuer la mortalité.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00