La Liberté

Clariant tire la prise de son usine roumaine de bioéthanol

Clariant a décidé de fermer son usine roumaine de production de bioéthanol Sunliquid, mise en service au printemps 2022. (archives) © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Clariant a décidé de fermer son usine roumaine de production de bioéthanol Sunliquid, mise en service au printemps 2022. (archives) © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS


Publié le 06.12.2023


Le chimiste rhénan Clariant a décidé de fermer son usine roumaine de production de bioéthanol Sunliquid, mise en service au printemps 2022 et qui a déjà généré pour plusieurs centaines de millions de francs de correctifs de valeur depuis.

La décision entraînera un nouvel amortissement de l'ordre de 110 millions et la société a prévu de provisionner entre 60 et 90 millions sur le trimestre en cours pour la restructuration.

La barre fixée pour l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) sur l'année en cours a conséquemment été ramené entre 570 et 600 millions, au lieu de 650 et 700 millions jusqu'à présent. Le handicap se manifestera plus sévèrement encore sur le bénéfice opérationnel (Ebit), à hauteur de 170 à 200 millions.

La direction anticipe encore un impact de 110 à 140 millions sur le flux de trésorerie disponible en 2024, en plus d'un coût de 10 à 15 millions pour le maintient de capacités liées aux droits sur la technologie, précise un communiqué diffusé mercredi.

La fermeture du site de Podari s'accompagnera d'un redimensionnement des activités dans les biocarburants et les dérivés sur les sites allemands du groupe à Straubing, Planegg et Munich.

Sans s'attarder sur le sort de ses employés en Roumanie comme outre-Rhin, Clariant s'engage à les consulter afin de trouver "les solutions les plus socialement responsables".

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11