La Liberté

16.04.2019

Corruption pour entrer à l'université: Loughlin plaide non coupable

L'actrice Lori Loughlin est accusée d'avoir versé 500'000 dollars pour que ses deux filles soient présentées comme pratiquant l'aviron à un haut niveau afin de faciliter leur admission à l'université de Californie du Sud (archives). © KEYSTONE/EPA/CJ GUNTHER
L'actrice Lori Loughlin est accusée d'avoir versé 500'000 dollars pour que ses deux filles soient présentées comme pratiquant l'aviron à un haut niveau afin de faciliter leur admission à l'université de Californie du Sud (archives). © KEYSTONE/EPA/CJ GUNTHER


16.04.2019

L'actrice Lori Loughlin, qui fait partie des 33 parents américains accusés d'avoir payé des pots-de-vin pour garantir l'entrée de leurs enfants dans une université, va plaider non coupable, a-t-elle indiqué lundi. Elle risque une peine alourdie en cas de condamnation.

Elle est accusée d'association de malfaiteurs pour transférer frauduleusement des fonds et de blanchiment d'argent, deux chefs d'inculpation passible de 20 ans de prison.

L'autre vedette de ce vaste dossier judiciaire, l'actrice Felicity Huffman, qui a plaidé coupable le 8 avril, avait, elle, plaidé coupable. Aux Etats-Unis, les accords de plaider coupable sont fréquents: outre le fait d'éviter un procès, ils permettent généralement aux accusés d'obtenir une peine réduite.

Dans le cas de Felicity Huffman, qui ne faisait face qu'à un chef d'accusation, le bureau du procureur a recommandé lundi dernier une peine de prison correspondant au bas de la fourchette indicative, soit 4 mois au minimum.

Conversation enregistrée

Si Felicity Huffman a reconnu avoir versé 15'000 dollars à un intermédiaire, Lori Loughlin et son mari, qui plaide également non coupable, sont accusés d'avoir déboursé 500'000 dollars pour que leurs deux filles soient présentées comme pratiquant l'aviron à un haut niveau, afin de faciliter leur admission à l'université de Californie du Sud (USC), qui dispose d'une équipe dans ce sport.

Le scandale, dans lequel des parents, des entraîneurs sportifs universitaires, et des organisateurs d'examens ont été inculpés, a éclaté mi-mars. L'ancien patron d'une société spécialisée dans la préparation aux examens, William Singer, a reconnu avoir mis sur pied un système bien rodé, allant de la triche aux examens jusqu'à la corruption d'entraîneurs sportifs.

M. Singer a collaboré avec les enquêteurs et enregistré ses conversations avec plusieurs parents, dont Felicity Huffman et Lori Loughlin. Son organisation aurait reçu au total 25 millions de dollars de parents aisés désireux de voir leurs enfants admis dans des universités prestigieuses.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00