La Liberté

22.01.2021

Covax: accord sur 40 millions de doses avec Pfizer

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus estime que l'objectif de faire démarrer la vaccination contre le coronavirus d'ici avril se rapproche pour tous les pays. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus estime que l'objectif de faire démarrer la vaccination contre le coronavirus d'ici avril se rapproche pour tous les pays. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Partager cet article sur:
22.01.2021

L'accélérateur Covax sur un accès équitable au vaccin contre le coronavirus a conclu un accord avec Pfizer sur 40 millions de doses. Il a confirmé une option avec AstraZeneca, a dit vendredi à Genève l'OMS. Il va s'appuyer rapidement sur plus de 180 millions de doses.

Une fois les détails finalisés avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour la distribution, 40 millions de doses de Pfizer/BioNtech pourraient être acheminées d'ici fin mars. Autre indication, près de 150 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca/Oxford pourront aussi rapidement alimenter Covax une fois que celui-ci sera validé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a affirmé le directeur général de l'institution, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La majorité d'entre elles devrait être distribuée d'ici fin mars aussi. Ce volume est constitué de la confirmation d'une option sur 100 millions de doses, auxquelles s'ajoutent 50 millions de doses d'un précédent accord avec AstraZeneca.

Avec l'association prévue des Etats-Unis à l'accélérateur et ces annonces, "nous nous rapprochons" de l'objectif d'un démarrage de la campagne dans chaque pays avant le 7 avril, a encore dit le directeur général de l'OMS. Les premières livraisons pour Covax devraient débuter en février.

OMS prudente pour la Chine

"C'est un jour excitant pour la santé mondiale", a dit de son côté le patron de Pfizer Albert Bourla. Il s'engage à distribuer sans profit le vaccin aux plus de 90 pays en développement qui font partie du dispositif.

L'Alliance mondiale pour le vaccin (GAVI) veut acheminer 1,3 milliard de doses d'ici la fin de l'année pour immuniser plus d'un quart de la population de ces Etats. Le dispositif Covax devrait au total rassembler deux millions de doses sur la même période pour l'ensemble des plus de 180 pays associés.

Sur l'origine du virus, l'investigation internationale se poursuit en Chine. L'OMS est désormais plus prudente sur l'attribution des premiers cas à ce pays. Il est "trop tôt pour arriver à une conclusion sur où ce virus a débuté", dit le chef du programme d'urgence au sein de l'organisation, Michael Ryan. "Soit à l'intérieur, soit à l'extérieur de la Chine", ajoute-t-il.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00