La Liberté

Danemark - Angleterre: le favori à la peine

A l'image de Bukayo Saka (à gauche), les Anglais ont eu de la peine à faire la différence contre le Danemark de Victor Kristiansen. © KEYSTONE/AP/Michael Probst
A l'image de Bukayo Saka (à gauche), les Anglais ont eu de la peine à faire la différence contre le Danemark de Victor Kristiansen. © KEYSTONE/AP/Michael Probst


Publié le 20.06.2024


Considérée comme le favori no 1 de cet Euro, l’Angleterre ne fait pas peur. A Francfort, elle a dévoilé bien des limites lors de son nul (1-1) face au Danemark.

Malgré l’ouverture du score de Harry Kane à la 18e minute, son 64e but en sélection qui doit beaucoup à l’abnégation de Kyle Walker, les Anglais n’ont pas vraiment été à la fête lors de cette revanche de la demi-finale de l’Euro 2021. Battus 2-1 en prolongations il y a trois ans à Wembley, les Danois ne sont pas passés loin de rendre la monnaie de leur pièce à leurs adversaires.

Morten Hjulmand signait l’égalisation à la 34e minute d’une frappe armée de plus de 20 m sur laquelle Jordan Pickford aurait peut-être pu mieux faire. Le Danemark méritait mille fois de revenir à la hauteur de l’Angleterre tant son emprise sur la rencontre fut très marquée.

Les stars remplacées

Si Phil Foden trouvait le poteau de Kasper Schmeichel sur la seule réelle occasion de la seconde période, la domination restait danoise. Comme Trent Alexander-Arnold, Harry Kane et Bukayo Saka, le joueur de Manchester City était remplacé très tôt dans cette deuxième mi-temps. Comme si Gareth Southgate voulait signifier son dépit. Buteur il y a quatre jours contre la Serbie, Jude Bellingham ne fut pas plus brillant que les quatre "sacrifiés". La star du Real Madrid aura traversé ce match comme une âme en peine.

Avec ce quatrième point, l’Angleterre est, bien sûr, virtuellement qualifiée pour les huitièmes de finale. Mais elle se doit de battre la Slovénie pour remporter son groupe. Quant au Danemark, il jouera sa survie dans quatre jours face à la Serbie. L’impression laissée à Francfort laisse penser qu’il a le coffre pour s’imposer et pour tracer vraiment sa route dans ce tournoi. La manière avec laquelle les chants du kop danois ont éteint les fans anglais dit beaucoup sur le scénario de cette rencontre.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11