La Liberté

10.04.2021

Défaite amère pour Lausanne, Bâle se réveille

Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. © Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari
Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. © Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari
Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. © Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari
Le Luganais Mijat Maric (à l'arrière plan) vient de marquer le 1-0. Son coéquipier Joaquin Ardaiz exulte. © Keystone/KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari
Le Bâlois Arthur Cabral peut exulter. Il vient de marquer le 4-3 victorieux. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Le Bâlois Arthur Cabral peut exulter. Il vient de marquer le 4-3 victorieux. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Partager cet article sur:
10.04.2021

Lausanne est rentré bredouille de son déplacement à Lugano (0-1) en Super League. Lucerne a fait les frais du réveil du FC Bâle, vainqueur 4-3 en Suisse centrale au terme d'un match échevelé.

Malgré une large domination en deuxième mi-temps, Lausanne-Sport s'est incliné 1-0 sur la pelouse de Lugano. Un but de Mijat Maric suite à un corner en 1re mi-temps a suffi au bonheur des Tessinois.

Fort de ce succès, Lugano occupe la deuxième place du classement et ne peut être dépassé que par Servette, qui se déplace dimanche à Zurich.

Fidèle à leur habitude, les hommes de l'entraîneur Mauricio Jacobacci ont fait le plus dur avec l'ouverture du score. Le défenseur Maric a su tendre son pied pour détourner un corner de Reto Ziegler dans la cage de Diaw (18e).

Ensuite, les Tessinois se sont recroquevillés en défense où Sébastian Osingwe, appelé de dernière minute pour suppléer Baumann, a réussi quelques parades décisives. Sur une tête de Jonathan Bolingi, le portier luganais a plongé pour détourner la balle sur son poteau (78e). Mais la meilleure opportunité vaudoise fut l'oeuvre de... Mory Diaw. Le gardien lausannois est monté dans les arrêts de jeu et sur corner il a repris la balle de la tête qui est juste passée au-dessus de la transversale.

Cette dernière occasion illustrait le manque d'adresse à la finition des joueurs de Giorgio Contini, qui ont plutôt fait un bon match en deuxième mi-temps.

Lugano a le vent en poupe. Au soir de la 24e journée, les Tessinois occupaient la 8e place. Au cours des quatre matches suivants, ils ont accumulé dix points pour se retrouver deuxièmes au moins pour une nuit. Un style pas toujours chatoyant mais diablement efficace.

Une tornade de 8 minutes

Longtemps, le FC Bâle a semblé pouvoir dominer Lucerne pour la deuxième fois en quatre matches. Un coup de tornade de huit minutes où les Rhénans ont inscrit trois buts par Males et Zhegrova deux fois entre les 14e et 22e minutes leur a permis de mener 3-1. Mais les Bâlois n'ont pas encore gommé tous leurs défauts moins d'une semaine après le départ de l'entraîneur Ciriaco Sforza.

Les Lucernois sont parvenus à revenir grâce à Ndiaye (64e) alors que le capitaine Pascal Schürf avait vu son penalty retenu par Lindner à la 51e. Après un poteau de l'ancien Servettien Varol Tasar (73e), l'arbitre accordait un nouveau penalty aux hommes de Fabio Celestini pour une faute de main de Kasami, contrôlé avec la VAR. Cette fois-ci, l'Autrichien Louis Schaub ne manquait pas la cible pour un doublé puisqu'il avait déjà ouvert le score dès la 3e minute.

La fin de la partie était complètement folle. Les deux équipes ont cherché le k.-o. C'est finalement Arthur Cabral qui a trouvé la faille à la 93e minute sur une passe de Petretta.

Le nouvel entraîneur Patrick Rahmen a donc fêté ses débuts par un succès qui empêchera les Young Boys d'être sacrés ce week-end.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00