La Liberté

19.04.2019

Démonstration de force du président serbe face à l'opposition

Selon les médias proches du pouvoir, plus de 100'000 personnes se sont massées devant le parlement. © KEYSTONE/EPA/KOCA SULEJMANOVIC
Selon les médias proches du pouvoir, plus de 100'000 personnes se sont massées devant le parlement. © KEYSTONE/EPA/KOCA SULEJMANOVIC


19.04.2019

Le président serbe Aleksandar Vucic s'est livré vendredi à une démonstration de force face à l'opposition, qui manifeste depuis des mois contre son pouvoir. Il a réuni des dizaines de milliers de sympathisants à Belgrade.

Selon les médias proches du pouvoir, plus de 100'000 personnes se sont massées devant le parlement où se tenait la manifestation. Les médias indépendants se sont abstenus de toute estimation.

Brandissant des drapeaux serbes, mais aussi des banderoles sur lesquelles étaient inscrits les noms de villes de Serbie et de la région avec le texte "soutien à Vucic". Certains portaient des pancartes frappées du texte "Vucic, la Republika srpska (entité serbe de Bosnie) t'aime" ou encore "Le Kosovo t'aime".

"Je viens de la région d'Obilic, au Kosovo. Nous sommes venus soutenir notre président, on lui fait énormément confiance", a déclaré Miljan Mlacic, militant du parti de M. Vucic au Kosovo.

"Faire vivre la Serbie"

La manifestation s'est déroulée en présence des plus hauts responsables serbes, dont la Première ministre Ana Brnabic, le ministre des Affaires étrangères Ivica Dacic, mais aussi du membre serbe de la présidence collégiale de Bosnie Milorad Dodik, qui ont tous pris la parole. Le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, était lui aussi présent.

Les manifestants ont acclamé Aleksandar Vucic avant qu'il ne prenne la parole en scandant bruyamment "Aco (diminutif d'Aleksandar,ndlr) le Serbe".

"Je ne dirai pas un seul mot de mes adversaires politiques, je veux parler de l'avenir", a lancé le président à la foule, qu'il a remerciée de son soutien à "une Serbie décente, prospère et qui a du succès". "Vous m'avez choisi pour accomplir ce qui est le plus dur pour que la Serbie puisse vivre", a-t-il poursuivi.

Manifestations hebdomadaires

La semaine dernière, l'opposition avait manifesté au même endroit contre le pouvoir de M. Vucic, exigeant notamment des élections honnêtes et des médias libres. Depuis décembre, des milliers de Serbes descendent chaque semaine dans les rues de Belgrade et des principales villes du pays.

Les manifestants de vendredi ont affiché leur soutien à celui qui dirige la Serbie depuis depuis 2012 sans que sa mainmise sur le pouvoir ait jamais été mise en péril. Ils sont venus de toute la Serbie, mais aussi de Bosnie, du Kosovo, de Croatie, de Macédoine du Nord et du Monténégro.

Ancien allié politique de Slobodan Milosevic et faucon ultranationaliste, M. Vucic s'est subitement converti au libéralisme de centre-droit ce qui lui a permis d'accéder au pouvoir. Son passé est souvent rappelé par ceux qui dénoncent son autoritarisme.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00