La Liberté

03.03.2021

Dossier Chagaev: nouveau recours devant le Tribunal fédéral

L'affaire Bulat Chagaev connaîtra un épisode supplémentaire avec le nouvel appel déposé par son avocat devant le Tribunal fédéral (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
L'affaire Bulat Chagaev connaîtra un épisode supplémentaire avec le nouvel appel déposé par son avocat devant le Tribunal fédéral (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
03.03.2021

L’avocat de Bulat Chagaev saisit une nouvelle fois le Tribunal fédéral (TF). Le jugement rendu en décembre par la Cour pénale neuchâteloise à l'encontre de l'ancien propriétaire de Neuchâtel Xamax n'est pas "complètement satisfaisant", estime Dimitri Iafaev.

L'information donnée par la radio neuchâteloise RTN a été confirmée mercredi par Dimitri Iafaev à Keystone-ATS. "Nous estimons que l'affaire n’a pas été traitée de manière objective". Déposé le 23 février, le recours fait suite à un jugement du 17 décembre contre l'homme d'affaires tchétchène en lien avec la faillite du club de football en 2012.

Pour rappel, la Cour pénale neuchâteloise avait alors réduit de six mois la peine ferme envers Bulat Chagaev. Le Tribunal cantonal avait condamné du coup l'ex-boss de Neuchâtel Xamax, absent à l'audience, à 30 mois de prison, dont 12 ferme pour gestion fautive et déloyale notamment. La défense avait plaidé l'acquittement.

L’avocat du prévenu avait déjà laissé entendre vouloir porter à nouveau le cas devant les juges de Mon Repos. Dimitri Iafaev estime que désormais toutes les questions "doivent être traitées de manière complète et détaillée".

Long feuilleton

Le dossier Chagaev est un long feuilleton à rebondissements. Pour mémoire, le Tribunal cantonal l'avait condamné en décembre 2017 à trois ans de prison, dont 18 mois ferme, sous déduction de quatre mois de détention préventive. Le TF avait cassé partiellement le jugement en janvier 2019, d'où la nouvelle audience devant la Cour pénale.

Plus en amont, en mai 2011, Bulat Chagaev avait racheté Neuchâtel Xamax à son ancien président Sylvio Bernasconi. Sous sa direction, le club de football, deux fois champion suisse dans les années 1980, avait fait faillite le 26 janvier 2012, perdant au passage sa licence de Super League.

En août 2013, l'homme d'affaires tchétchène avait dû quitter la Suisse sur ordre donné par le canton de Vaud. Ensuite, sa villa de St-Sulpice (VD) a été vendue aux enchères pour 2,5 millions de francs et ses voitures ont été séquestrées.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00