La Liberté

16.05.2019

Effet des sanctions sur les diplomates vénézuéliens à Genève

Les diplomates vénézuéliens en poste à Genève font face à un impact des sanctions américaines contre leur pays (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Les diplomates vénézuéliens en poste à Genève font face à un impact des sanctions américaines contre leur pays (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI


16.05.2019

Les sanctions américaines ont un effet sur les diplomates vénézuéliens à Genève, selon l'ambassadeur de Nicolas Maduro auprès de l'ONU à Genève Jorge Valero. Il ne peut dire en revanche si Caracas acceptera que Berne représente les intérêts américains dans son pays.

Aucun compte n'a été bloqué en Suisse même, a affirmé jeudi à Keystone-ATS Jorge Valero. Mais les sanctions américaines affectent aussi les diplomates vénézuéliens en poste à Genève, a-t-il ajouté, précisant ne pas vouloir entrer dans les détails.

Autre question liée à la Suisse, le gouvernement vénézuélien doit formellement décider s'il accepte que Berne représente les intérêts diplomatiques américains au Venezuela. Washington avait demandé au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) d'occuper ce mandat, approuvé par le conseiller fédéral Ignazio Cassis, mais celui-ci doit être encore validé par Caracas pour entrer en vigueur.

"Nous avons de bonnes relations avec la Suisse", a aussi dit Jorge Valero. Selon lui, la présentation lundi dernier des lettres de créance du chargé d'affaires suisse à Caracas, désormais ambassadeur depuis cette rencontre avec Nicolas Maduro, devrait permettre d'apporter une réponse sur ce possible mandat. Celle-ci n'est pas arrivée jusqu'à présent, a confirmé jeudi à Keystone-ATS un porte-parole du DFAE.

Jeudi devant les correspondants accrédités à l'ONU à Genève, Jorge Valero a déclaré à de nombreuses reprises que le président américain Donald Trump était un "criminel de guerre". Il l'accuse notamment d'empêcher le Venezuela d'acheter des médicaments par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Malgré les pressions américaines, il a garanti qu'il succéderait bien dans une dizaine de jours à l'ambassadeur de ce pays, Robert Wood, à la tête de la Conférence du désarmement à Genève. Selon lui, les sanctions américaines ont provoqué des pertes financières de 30 milliards de dollars. Il ajoute que le dommage total pour les Vénézuéliens est estimé à plus de 350 milliards de dollars.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00