La Liberté

22.10.2019

Etats/AG: Cédric Wermuth (PS) cède la priorité à Ruth Müri (Verts)

Cédric Wermuth avait terminé, dimanche, 3e du premier tour de l'élection au Conseil des Etats (archives). © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Cédric Wermuth avait terminé, dimanche, 3e du premier tour de l'élection au Conseil des Etats (archives). © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Le conseiller national Cédric Wermuth a assuré Ruth Müri de son "soutien total" (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le conseiller national Cédric Wermuth a assuré Ruth Müri de son "soutien total" (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX


22.10.2019

Cédric Wermuth (PS) se retire de la course au Conseil des Etats en Argovie. Arrivé en troisième position au premier tour, le conseiller national cède la priorité à la candidate verte Ruth Müri, quatrième dimanche, en vue du second tour le 24 novembre prochain.

"C'est ma décision personnelle, mais mon parti la soutient à 100%", a souligné le socialiste face aux médias réunis mardi après-midi à Aarau. "Nous sommes convaincus que nous préparons ainsi idéalement le terrain" pour défendre le siège argovien de la gauche au Conseil des Etats, a-t-il ajouté. La sénatrice sortante Pascale Bruderer (PS) ne s'est pas représentée dimanche pour un nouveau mandat.

Cédric Wermuth a obtenu 55'274 voix dimanche, alors que la majorité absolue était située à 88'828 unités. "Nous avons réussi à déclencher un large mouvement, bien au-delà des frontières du PS", s'est réjoui le conseiller national. Députée au Grand Conseil et conseillère municipale à Baden (AG), Ruth Müri a obtenu 40'560 suffrages.

Retour d'ascenseur

Dans l'élection au Conseil national, les Verts avaient accepté de s'apparenter avec le PS tout en sachant que ce geste favorisait peut-être davantage les socialistes, a rappelé Cédric Wermuth. Tel fut le cas dimanche: le compteur des Verts s'est maintenu à deux sièges, alors que le PS en a gagné un troisième. En contrepartie, la priorité est maintenant donnée aux Verts pour le Conseil des Etats.

"Le PS et les Verts ont gagné les élections (au Conseil national) ensemble. Il est donc logique que nous nous présentions unis au second tour (de l'élection au Conseil des Etat)", écrit la section argovienne du Parti socialiste.

"Pour l'égalité des sexes"

Dans leur conférence de presse commune, Cédric Wermuth a assuré Ruth Müri de son total soutien: "je sais qu'elle peut marquer le tournant climatique et égalitaire de son empreinte."

S'adressant à son tour aux journalistes, la candidate a déclaré que "le temps" était "venu pour une conseillère aux Etats verte" en Argovie. "Je suis prête: pour l'égalité des sexes, pour le climat, pour notre jeunesse et pour les générations futures", a soutenu Ruth Müri, âgée de 48 ans.

Deux sièges en jeu

Aucun candidat n'a atteint la majorité absolue de 88'828 voix au premier tour. Le libéral-radical Thierry Burkart (82'525 voix) a devancé l'UDC Hansjörg Knecht (72'574). Tous deux ont été réélus dimanche au Conseil national, comme Cédric Wermuth.

La démocrate-chrétienne Marianne Binder-Keller (36'700) a terminé cinquième. Son parti a décidé à l'unanimité mardi soir de maintenir sa candidature au second tour.

Largement distancés, Beat Flach (PVL), Maya Bally (PBD) et Roland Frauchiger (PEV) renonceront très probablement au second tour. Le délai de dépôt des listes échoit vendredi à midi.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00