La Liberté

07.12.2017

Evêques de Suisse: "No Billag" agrandirait les fractures sociétales

L'acceptation de l’initiative "No Billag" nuirait à la cohésion nationale et agrandirait plutôt les fractures sociétales existantes, selon les évêques suisses. Ici, Charles Morerod, président de la CES (archives). © KEYSTONE/MARCEL BIERI
L'acceptation de l’initiative "No Billag" nuirait à la cohésion nationale et agrandirait plutôt les fractures sociétales existantes, selon les évêques suisses. Ici, Charles Morerod, président de la CES (archives). © KEYSTONE/MARCEL BIERI


07.12.2017

Les évêques de Suisse sont inquiets des possibles conséquences d'une acceptation de l'initiative "No Billag". Ils ont également décidé d'une rallonge de 300'000 francs pour le fonds d'indemnisation des victimes d'abus sexuels prescrits.

Aux yeux de la Conférence des évêques suisses (CES), l'acceptation de l’initiative "No Billag" nuirait à la cohésion nationale et agrandirait plutôt les fractures sociétales existantes, a indiqué jeudi cette dernière dans un communiqué. Les évêques de Suisse étaient réunis en assemblée de lundi à mercredi au couvent d'Engelberg (OW).

La CES estime très important qu'une discussion publique reste possible, dans laquelle différentes opinions – également celle de minorités – aient leur place. Elle craint que, en cas de "oui" le 4 mars, la formation publique d’opinion ne soit encore plus dépendante d’entreprises médiatiques étrangères ou financièrement puissantes. L’identité suisse en serait affaiblie, particulièrement en Suisse romande et dans les régions italophones.

Rallonge de 300'000 francs

Créé fin 2016, le fonds destiné à indemniser les victimes d'abus sexuels prescrits commis par des représentants de l'Eglise catholique sera pratiquement épuisé à la fin 2017, selon l'estimation de la CES. Pour cette raison, elle a décidé d’une rallonge de 300'000 francs.

Le montant du fonds était pour l'heure de 500'000 francs. Il est alimenté par la CES, l’Union des Supérieurs majeurs religieux de Suisse (VOS’USM) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ).

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Dans les oreilles des programmateurs
Dans les oreilles des programmateurs

Cet été, découvrez les coups de coeur musicaux des programmateurs des festivals du canton.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00