La Liberté

26.01.2020

Federer qualifié pour les quarts de finale à Melbourne

Victoire et qualification pour Federer © KEYSTONE/EPA/hm
Victoire et qualification pour Federer © KEYSTONE/EPA/hm


26.01.2020

48 heures après avoir frôlé le pire, Roger Federer s'est remis dans le bon sens. Le Bâlois a battu 4-6 6-1 6-2 6-2 Marton Fucsovics (ATP 67) pour se hisser en quart de finale de l'Open d'Australie.

Après un premier set qui fut l'un des plus transparents qu'il a livré au cours de sa carrière, Roger Federer a pris le contrôle de la partie pour s'imposer après 2h11' de match. Il s'est qualifié pour la 57e fois pour un quart de finale d'un tournoi du Grand Chelem - il a disputé son premier à Paris en 2001 - et pour la 15e fois à Melbourne. Deux chiffres qui soulignent, s'il le faut encore, que sa carrière peut tenir de l'irréel.

Après avoir été poussé dans ses derniers retranchements vendredi soir par John Millman, Roger Federer a eu la partie bien plus facile contre Marton Fucsovics. Le jeu plat du Hongrois qui s'est très vite éteint après le gain de la première manche lui convenait beaucoup mieux. Il fallait seulement remettre la machine en route après le magnifique combat de vendredi. Le score reflète parfaitement la physionomie de cette rencontre. Après le premier set, il n'y avait plus qu'un seul joueur sur le court.

Mardi, Roger Federer affrontera Tennys Sandgren (ATP 100) qui s'est hissé pour la deuxième fois de sa carrière en quart de finale de l'Open d'Australie à la faveur de son succès en quatre sets, 7-6 (7/5) 7-5 6-7 (2/7) 6-4 devant Fabio Fognini (no 12) au terme d'une rencontre que l'on n'attendait peut-être pas aussi belle. Elle aurait, surtout, pu connaître une autre issue si Fabio Fognini n'avait pas été sanctionné d'une faute de pied à.... 5/5 au tie-break du premier set. La perte de cette première manche qu'il avait dominée aux points a, en effet, trop longtemps affecté l'Italien qui avait déjà livré lors de ses deux premiers tours deux parties en cinq sets fort éprouvantes. Furieux, il a refusé de serer la main de l'arbitre Damien Dumusois. "Je n'ai aucun respect pour lui", fulmine-t-il.

L'ancien joueur de l'Université de Tennessee n'a rien volé. Il n'a pratiquement rien lâché devant l'Italien pour signer une cinquième victoire devant un joueur classé parmi les vingt meilleurs mondiaux dans un tournoi du Grand Chelem. "Bourreau" de Matteo Berrettini au deuxième tour, il se présentera face à Roger Federer qu'il affrontera pour la première fois avec sans doute l'idée de s'inspirer de l'exemple de John Millman: entraîner son adversaire dans un véritable combat physique.

Si Roger Federer s'impose devant Tennys Sandgren, il se qualifiera pour les demi-finales sans avoir affronté un seul des quarante premiers joueurs du monde. Le dernier joueur à avoir emprunté un tel boulevard fut Rafael Nadal lors de son succès à l'US Open en 2017.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00