La Liberté

20.12.2019

Feux de forêts en Australie: 2 pompiers perdent la vie

Les pompiers tués se battaient contre un incendie de 167'000 hectares à Green Wattle Creek pour lequel le niveau d'alerte est maximal. Une quarantaine d'habitations ont été balayées par les flammes dans cette région sur la journée. © KEYSTONE/EPA/DL SH
Les pompiers tués se battaient contre un incendie de 167'000 hectares à Green Wattle Creek pour lequel le niveau d'alerte est maximal. Une quarantaine d'habitations ont été balayées par les flammes dans cette région sur la journée. © KEYSTONE/EPA/DL SH
L'incendie a balayé une quarantaine d'habitations en une journée. © KEYSTONE/EPA/DL GT
L'incendie a balayé une quarantaine d'habitations en une journée. © KEYSTONE/EPA/DL GT
Partager cet article sur:
20.12.2019

Deux pompiers ont été tués jeudi soir alors qu'ils luttaient contre un feu de brousse au sud-ouest de Sydney, ont indiqué les autorités australiennes vendredi (heure locale). Le Premier ministre, dont l'absence était de plus en plus décriée, a écourté ses vacances.

Une centaine d'incendies frappent actuellement la Nouvelle-Galles du Sud (est), l'Etat le plus peuplé d'Australie. Deux pompiers volontaires ont perdu la vie et trois autres ont été blessés lorsque leur camion s'est écrasé contre un arbre à Buxton, à une centaine de kilomètres de Sydney.

Les feux de brousse étaient particulièrement féroces, jeudi, tandis qu'une chaleur torride a frappé toute la Nouvelle-Galles du Sud. Plus tôt jeudi, trois pompiers ont été blessés après que leur camion a pris feu dans cette même zone. Plusieurs autres ont été soignés après avoir inhalé des fumées.

Les pompiers tués se battaient contre un incendie de 167'000 hectares à Green Wattle Creek pour lequel le niveau d'alerte est maximal. Une quarantaine d'habitations ont été balayées par les flammes dans cette région sur la journée.

Le Premier ministre "regrette"

"Ils défendaient courageusement leurs communautés avec un esprit inégalé et un dévouement qui les distinguera à jamais parmi nos Australiens les plus courageux", a déclaré le Premier ministre Scott Morrison, vendredi matin. Le leader libéral se trouve actuellement à l'étranger pour des vacances en famille, mais a décidé d'écourter son séjour et de revenir "le plus rapidement possible" à Sydney.

Son absence cette semaine, période critique pour les incendies au vu des conditions météorologiques extrêmes, était de plus en plus décriée. Jeudi matin, des centaines de personnes se sont rassemblées devant sa résidence à Sydney pour signaler leur colère.

"Je regrette profondément toute offense causée aux Australiens touchés par les terribles feux de brousse par le fait que j'ai pris congé avec ma famille à ce moment", a dit M. Morrison, ajoutant qu'il avait été tenu au courant des événements de manière régulière.

Etat d'urgence déclaré

L'Australie est chaque année confrontée aux feux de forêt, mais ils ont été particulièrement précoces et intenses cette saison. Une superficie aussi grande que les trois quarts de la Suisse est déjà partie en fumée depuis le mois de septembre. En comptant les deux pompiers, 8 personnes sont mortes et plus de 800 maisons ont été détruites.

La Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a déclaré jeudi l'état d'urgence pour sept jours, une mesure prise pour la deuxième fois depuis le début de la saison des incendies. Plus de 1700 pompiers livrent un véritable combat contre une centaine de feux à travers la région.

De leur côté, les cinq millions d'habitants de Sydney continuaient de respirer un air pollué par les fumées émanant d'un méga-feu qui fait rage depuis des semaines à proximité. Les organisations professionnelles de médecins s'étaient alarmées lundi d'"une urgence de santé publique" pour la ville.

Les hôpitaux ont constaté une importante augmentation du nombre de visites aux urgences de patients souffrant de problèmes respiratoires, notamment le 10 décembre avec une hausse de 80% des admissions alors que la qualité de l'air était la pire enregistrée ces derniers jours.

ats, blg, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00