La Liberté

25.01.2021

Genève devient un centre pour l'éducation en situation d'urgence

La Suisse veut rassembler les acteurs pour éviter que de nombreux jeunes en situation d'urgence ne soient déscolarisés dans différents pays (archives). © KEYSTONE/EPA/MONIRUL ALAM
La Suisse veut rassembler les acteurs pour éviter que de nombreux jeunes en situation d'urgence ne soient déscolarisés dans différents pays (archives). © KEYSTONE/EPA/MONIRUL ALAM
Partager cet article sur:
25.01.2021

La Suisse veut améliorer l'éducation dans les situations d'urgence. Conformément à son engagement en 2019 lors du Forum mondial sur les réfugiés, elle a lancé lundi à Genève un centre mondial sur cette question.

Plus de 120 millions d'enfants ne sont pas scolarisés en raison de crises humanitaires ou de conflits. Plus de la moitié des enfants réfugiés n'ont pas accès à l'éducation et la pandémie a provoqué la fermeture de milliers d'écoles. Lors du lancement en ligne, une réfugiée a elle souhaité que cette nouvelle entité puisse changer la situation de nombreux enfants.

Le nouveau centre doit rassembler les acteurs de la Genève internationale autour d'un engagement politique et d'une action opérationnelle pour l'éducation des enfants affectés par les conflits, la violence, les catastrophes, les migrations et les déplacements. Neuf institutions multilatérales, internationales et universitaires le soutiennent, dont le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ou le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

Les Etats membres de l'ONU et d'autres organisations établies à Genève doivent collaborer avec ce nouveau mécanisme. Le centre veut pousser tous les acteurs à s'engager à davantage prendre en considération l'éducation des enfants dans les efforts humanitaires ou de développement.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00