La Liberté

16.03.2019

«Gilets jaunes»: incendie et blessés près des Champs-Elysées

Les casseurs se sont à nouveau mis en évidence samedi à Paris lors de l'Acte XVIII des gilets jaunes. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA
Les casseurs se sont à nouveau mis en évidence samedi à Paris lors de l'Acte XVIII des gilets jaunes. © KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA


16.03.2019

Un important incendie s'est déclaré dans un immeuble qui a dû être évacué boulevard Roosevelt, près des Champs-Elysées. Il a fait 11 blessés légers samedi en marge de l'acte 18 de la mobilisation des "gilets jaunes", a appris l'AFP auprès des pompiers.

"Deux personnes ont été sauvées des flammes. Une femme et son bébé étaient coincés au deuxième étage", ont indiqué les pompiers à l'AFP. Le feu est parti d'une banque, au rez-de-chaussée. Le quartier a été bouclé et l'incendie maîtrisé peu avant 14h00, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon un bilan provisoire, l'incendie a fait 11 blessés légers, parmi lesquels deux policiers, selon les pompiers, qui ont mobilisé dix engins.

"Les pompiers de Paris et nos forces de l'ordre viennent de procéder à l'évacuation de tous les habitants d'un immeuble, délibérément incendié. Le feu est maîtrisé. Les individus qui ont commis cet acte ne sont ni des manifestants, ni des casseurs: ce sont des assassins", a dénoncé sur twitter le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"La situation demeure extrêmement compliquée au niveau du bas des Champs-Élysées. De nombreux individus ont commis des dégradations et pillages dans le secteur", a indiqué la préfecture de police de Paris à l'AFP. Soixante-quatre personnes ont été interpellées, selon un bilan communiqué à 13h30 par la préfecture.

Scandant des slogans anticapitalistes et anti-policiers, des groupes s'attaquaient à des magasins de luxe (Hugo Boss, Lacoste, Nespresso...) et à des restaurants des Champs-Elysées, au coeur de la capitale française, où ont convergé des milliers de manifestants, rappelant les scènes de violences qui avaient fait le tour du monde en décembre et janvier.

Malgré les protections érigées, le très chic restaurant Fouquet's, prisé des célébrités, a été vandalisé, vitrines brisées, tables renversées.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00