La Liberté

13.06.2019

Green Cross Suisse perd son label de qualité Zewo

Le président et directeur ad interim de Green Cross Suisse, Martin Bäumle, a révélé en avril que les comptes de l'organisation avaient été maquillés (archive). © KEYSTONE/WALTER BIERI
Le président et directeur ad interim de Green Cross Suisse, Martin Bäumle, a révélé en avril que les comptes de l'organisation avaient été maquillés (archive). © KEYSTONE/WALTER BIERI


13.06.2019

En raison de ses problèmes financiers, l'organisation environnementale Green Cross Suisse a perdu le label de qualité décerné par le service de certification Zewo. Elle ne remplit plus les conditions nécessaires pour y prétendre.

"En accord avec Zewo, Green Cross Suisse a décidé de rendre son label au 1er juin 2019", peut-on lire sur le site internet de l'organisation. Le conseil de fondation réévaluera la situation en 2020 et déposera s'il y a lieu une nouvelle demande.

Au début du mois d'avril, on apprenait que les comptes de Green Cross Suisse avaient été maquillés et qu'une plainte pénale pour gestion déloyale avait été déposée contre l'ancienne directrice. "Nous n'avons jamais enregistré 14 millions de francs de revenus", a admis publiquement le président et directeur ad interim de la fondation Martin Bäumle, également conseiller national vert'libéral (ZH), suite à des révélations dans la presse.

Le chiffre d'affaires atteint en réalité 3 à 4 millions de francs par an. C'est l'ex-directrice qui aurait gonflé le montant. Objectif: faire grimper son bonus, proportionnel aux revenus dégagés par l'organisation. Martin Bäumle a annoncé la suppression de ces primes, qui créent de "fausses incitations".

Précédent rappel à l'ordre

Des doutes existent quant au début des trucages. Ce pourrait être à partir de 2015, selon Martin Bäumle. Il y a deux ans, Green Cross Suisse s'était déjà fait rappeler à l'ordre par Zewo. L'organisme avait pointé un manque de transparence et menaçait justement l'ONG de lui retirer son label de qualité.

Le président de Green Cross Suisse a assuré en avril que la fondation allait désormais bien et que ses activités allaient se poursuivre, bien qu'à un niveau plus bas.

Green Cross Suisse a été créée en 1994. Elle compte 17 employés, selon son site internet. Elle a pour objectif d'éliminer les risques écologiques au niveau global, tels que les armes chimiques et elle vient en aide aux victimes. Elle fait partie de Green Cross International, fondée en 1993 par Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'Union soviétique.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00