La Liberté

16.05.2018

Griezmann: "J'ai repensé à tout ce que j'avais vécu"

Les Madrilènes étaient trop forts pour les Marseillas © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI
Les Madrilènes étaient trop forts pour les Marseillas © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI


16.05.2018

Il avait perdu la finale de la Ligue des champions (en ratant un penalty) et de l'Euro (en ne convertissant pas deux occasions nettes) 2016.

Deux ans plus tard, Antoine Griezmann a été le moteur du triomphe de l'Atletico Madrid en Europa League contre l'Olmypique de Marseille (3-0).

Auteur d'un doublé - les deux premiers buts des Colchoneros -, le Français a clamé son soulagement au micro de BeIn. "J'ai repensé à tout ce que j'ai vécu depuis que j'ai quitté la maison à 14 ans (NDLR: il est originaire de Mâcon, à 60 km de Lyon). Je suis très heureux et j'espère vivre d'autres moments comme ça. On va profiter et fêter ça et puis bien préparer la Coupe du monde".

Evidemment, les mines étaient bien plus basses côté marseillais. "La mareche était trop haute", a sobrement reconnu Adil Rami. "Je pense qu'avec le premier but encaissé, c'était difficile ensuite pour nous. On devra se servir de ce match pour progresser par la suite. Il ne faut pas jouer au ballon face à eux, il faut savoir balancer, sinon on se met en danger. Et puis il y a eu un fantastique Antoine Griezmann."

"Ca me fait mal au coeur", enchérit Florian Thauvin. "Nous aurions aimé être récompensés. Face à une grande équipe, on a tout à apprendre. La sortie de Dimitri Payet nous fait mal."

ats, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00