La Liberté

15.04.2019

Incendie en cours à Notre-Dame de Paris

Incendie en cours à Notre-Dame de Paris © KEYSTONE
Incendie en cours à Notre-Dame de Paris © KEYSTONE


15.04.2019

Un incendie était en cours lundi en fin de journée dans l'emblématique cathédrale de Notre-Dame de Paris. Il est "potentiellement lié" aux travaux de rénovation de l'édifice, a-t-on appris auprès des pompiers.

Le feu, dont la gravité restait encore à déterminer, a pris dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d'Europe, ont indiqué les pompiers. Selon le porte-parole de Notre-Dame, l'incendie se serait déclaré aux alentours de 18h50.

La flèche de l'édifice, culminant à 93 mètres de haut, s'est effondrée sur elle-même peu avant 20h00. "Tout est en train de brûler. La charpente, qui date du 19e siècle d'un côté et du 13e de l'autre, il n'en restera plus rien", a déploré André Finot.

Suite à l'incendie, le président français Emmanuel Macron a reporté son allocution télévisée post-grand débat. Il va se rendre sur le parvis de Notre-Dame de Paris, a annoncé l'Elysée. Il a dit partager l'"émotion de toute une nation", envoyant une "pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français". "Je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous", a-t-il écrit sur Twitter.

La flèche de l'édifice, culminant à 93 mètres de haut, s'est effondrée sur elle-même peu avant 20h00. Selon un journaliste de l'AFP sur place, une épaisse fumée aux teintes jaunâtres se dégageait de l'édifice, gagné par les flammes. Une partie de l'île de la cité, au coeur de Paris, était en cours d'évacuation vers 19h30.

"Tout est en train de brûler"

Le feu, qui se propage extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers. Il semble être parti d'échafaudages installés sur le toit de l'édifice, construite entre le XIIe et le XIVe siècle, selon les pompiers.

"Tout est en train de brûler. La charpente, qui date du XIXe siècle d'un côté et du XIIIe de l'autre, il n'en restera plus rien", a indiqué à l'AFP André Finot, le porte-parole de Notre-Dame. Selon lui, le feu s'est déclaré aux alentours de 18h50

"Il faut voir si la voûte, qui protège la cathédrale, va être touchée ou pas", a-t-il ajouté, "les objets sacrés sont préservés dans la sacristie, normalement il n'y a pas de risque que des choses soient brûlées".

Le long des quais et sur les ponts qui mènent à la cité, une foule de badauds est arrêtée et prend des photos, de l'immense panache de fumée. "Notre Dame is on fire?!" ("Notre Dame est en feu ?") interroge incrédule une touriste japonaise. "J'espère que c'est pas un attentat" ajoute une autre personne en français.

"Il faut agir vite"

Le chef de l'Etat qui devait dévoiler à 20h00 ses mesures de synthèse du grand débat national a décidé de reporter son allocution télévisée à une date qui n'a pas été précisée, a-t-on appris auprès de l'Elysée. "Un terrible incendie est en cours à la cathédrale Notre-Dame de Paris", a déploré sur Twitter la maire de la Paris Anne Hidalgo.

Donald Trump a réagi sur Twitter. "C'est si terrible d'assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d'eau pour l'éteindre. Il faut agir vite", a tweeté M. Trump. Les principales chaînes d'information américaines ont modifié leurs programmes pour diffuser en direct les images du sinistre.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a exprimé lundi son soutien à la France. "Notre-Dame en feu frappe aussi nos coeurs. Nos pensées vont à tous les services d'urgence et à nos amis français. Avec eux, nous espérons que l'incendie ne fera pas de victime", a twitté le chef de la diplomatie allemande.

Cet incendie intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne. Environ 13 millions de touristes chaque année le bâtiment, situé au coeur de la capitale française.

D'importants travaux y ont lieu depuis plusieurs mois, notamment pour nettoyer l'édifice, noirci par la pollution. Très prisée des touristes, cette cathédrale, qui est aussi un sanctuaire marial élevé au rang de basilique, continue d'assurer ses fonctions d'édifice religieux: cinq offices y sont célébrés quotidiennement, et sept les dimanches. Avec les fêtes et célébrations exceptionnelles, ce sont plus de 2000 offices qui résonnent chaque année sous ses voûtes.

La flèche de la cathédrale, dressée sur les quatre piliers du transept, est un des symboles de la capitale française. Les touristes d'outre-Atlantique sont particulièrement attachés à Quasimodo et aux autres personnages - immortalisés par le cinéma et la comédie musicale - sortis de l'imaginaire de Victor Hugo, dont le roman "Notre-Dame de Paris" (1831) a amplifié le mouvement en faveur de la restauration de la cathédrale au XIXe siècle.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00