La Liberté

20.08.2021

Isabelle Moret se lance dans la course au Conseil d'Etat

Avec l'annonce de candidature d'Isabelle Moret, le PLR a désormais trois candidats déclarés pour la course au Conseil d'Etat vaudois (archives). © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Avec l'annonce de candidature d'Isabelle Moret, le PLR a désormais trois candidats déclarés pour la course au Conseil d'Etat vaudois (archives). © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Partager cet article sur:
20.08.2021

Isabelle Moret se lance dans la course au Conseil d'Etat vaudois. Alors que les sortants Pascal Broulis et Philippe Leuba ont annoncé qu'ils ne se représentaient pas, la conseillère nationale PLR a fait savoir vendredi dans la presse qu'elle briguait un siège.

"J'ai déposé ma candidature auprès du PLR de l'arrondissement de Morges qui se réunira ce mercredi", indique Isabelle Moret dans une interview publiée peu après minuit vendredi sur le site Internet du Journal de Morges. La citoyenne de Yens sur la Côte a naturellement choisi de donner à ce journal régional la primeur de son annonce.

"J'aime les Vaudois et mon canton", poursuit Mme Moret. "Je souhaite mettre mes compétences, mon expérience et mon dynamisme au service de la population. Ce serait une suite logique dans mon parcours, une façon de redonner à mon canton et mon parti ce qu'ils m'ont apporté."

La conseillère nationale PLR évoque notamment "la tournée des cantons" effectuée pendant sa présidence du Parlement fédéral l'an dernier, "et en particulier la tournée de toutes les régions vaudoises". Des moments qui "m'ont motivée à travailler au sein d'une équipe qui s'implique plus directement pour notre canton, avec un impact plus rapide et plus concret".

Crise sanitaire évoquée

Isabelle Moret indique également que "les sollicitations reçues de toutes parts, en particulier au sein de mon parti, m'ont amenée à mener une réflexion plus approfondie" au sujet d'une éventuelle candidature.

La crise sanitaire et ses conséquences économiques et sociales l'ont aussi convaincue à s'engager davantage sur le terrain, au plus près de la population. "Je pourrais par exemple apporter l'expérience accumulée dans mes mandats au sein de l'économie ou comme présidente des hôpitaux suisses au sein du collège gouvernemental", note-t-elle.

Trois candidats déclarés

Le conseiller d'Etat sortant Pascal Broulis a annoncé jeudi qu'il ne se représenterait pas au gouvernement. Son homologue Philippe Leuba avait pris la même décision une semaine plus tôt. Privé de ses deux locomotives, le PLR Vaud est contraint de se renouveler pour les élections au Conseil d'Etat de mars prochain.

Avant l'annonce d'Isabelle Moret vendredi, la ministre sortante Christelle Luisier et le député Sergei Aschwanden étaient les seuls candidats PLR déclarés. Les éventuels candidats supplémentaires ont jusqu'au 27 août pour exprimer leur intérêt.

Au sujet de ses co-partisans dans la course, Mme Moret assure que son parti "dispose d'une palette de candidats qui sauront convaincre de soutenir les valeurs de liberté et responsabilité du PLR". Elle souligne au passage "l'excellent travail" de M. Broulis et M. Leuba.

Réunion fin septembre

Isabelle Moret figurait jusqu'ici parmi les papables les plus souvent cités, aux côtés du conseiller national et ancien syndic d'Aigle Frédéric Borloz et du député Alexandre Berthoud.

Le parti se réunira en congrès le 22 septembre pour entériner les candidatures. Il entend aussi modifier ses statuts pour limiter la présence d'un élu PLR au gouvernement cantonal à quinze ans maximum, soit trois mandats.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00