La Liberté

19.04.2019

Johnny Cash, légende de la country, aura sa statue au Capitole

Johnny Cash est décédé en 2003 à Nashville (archives). © KEYSTONE/AP/JOE TABACCA
Johnny Cash est décédé en 2003 à Nashville (archives). © KEYSTONE/AP/JOE TABACCA


19.04.2019

Une statue de Johnny Cash, légende de la musique country, va faire son entrée au Capitole des Etats-Unis, à Washington. Elle remplacera les actuelles figures controversées de son Etat natal de l'Arkansas, associées à la suprématie blanche.

Chaque Etat américain entrepose deux sculptures dans la salle des statues ("Statuary Hall"), une grande galerie située à l'intérieur du Capitole, bâtiment accueillant le Parlement des Etats-Unis.

Les deux figures du siècle dernier qui y représentent l'Arkansas ont récemment fait l'objet de vives critiques, avec en toile de fond un mouvement réclamant de faire tomber les symboles des Etats confédérés, territoires ayant défendu l'esclavage pendant la guerre de sécession.

Cash et une journaliste noire

Ancien Etat membre de la confédération, l'Arkansas a annoncé que l'une de ses deux statues représenterait désormais Johnny Cash, une icône dont les titres, interprétés avec sa légendaire voix grave, ont traversé les générations.

L'auteur de "I Walk the Line", décédé en 2003 à Nashville, sera accompagné dans cette salle des statues du congrès par Daisy Bates, une journaliste noire américaine, figure de la lutte pour les droits civiques, après un vote en ce sens au Sénat de l'Arkansas.

Les statues de James Paul Clarke, un sénateur et gouverneur de l'Arkansas ayant soutenu avec force la ségrégation au tournant du XXe siècle, et d'Uriah Rose, un avocat ayant appuyé la confédération, vont donc être retirées.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00