La Liberté

09.07.2020

Kambundji en douceur, Sprunger en progrès

Mujinga Kambundji a réussi 17''28 sur 150 m pour son retour aux affaires © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Mujinga Kambundji a réussi 17''28 sur 150 m pour son retour aux affaires © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Lea Sprunger s'est montrée plus rapide à Zurich qu'à Oslo le 11 juin © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Lea Sprunger s'est montrée plus rapide à Zurich qu'à Oslo le 11 juin © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji ont terminé 2e du 3x100 m en compagnie de Riccarda Dietsche © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji ont terminé 2e du 3x100 m en compagnie de Riccarda Dietsche © KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER
Partager cet article sur:
09.07.2020

Mujinga Kambundji a signé un retour discret lors des Inspiration Games de Zurich, terminant 3e du 150 m en 17''28. Lea Sprunger s'est quant à elle classée 2e du 300 m haies, en 39''25.

Médaillée de bronze du 200 m des Mondiaux de Doha, Mujinga Kambundji n'avait plus couru depuis la finale du 4x100 m au Qatar, 278 jours plus tôt. Jeudi au Letzigrund, elle a concédé près d'une demi-seconde à la lauréate Allyson Felix (16''81), qui courait à Walnut en Californie.

Mujinga Kambundji saura se satisfaire de ce temps. Elle est certes restée loin de la meilleure performance suisse de l'histoire sur la distance, réussie par Ajla Del Ponte à Meilen le 20 juin (16''67). Mais elle a largement le temps de monter en puissance d'ici aux championnats de Suisse (11/12 septembre à Bâle).

La sportive suisse de l'année 2019 a également pris part à un 3x100 m en fin de programme. Le relais suisse, entamé par Riccarda Dietsche et poursuivi par Ajla Del Ponte, s'est classée 2e en 32''50 derrière les Etats-Unis (32''25) mais devant les Pays-Bas (32''94). Des chronos difficiles à juger tant la distance est peu usitée.

Objectif atteint pour Sprunger

Lea Sprunger peut avoir le sourire après ce qui était sa deuxième sortie de la saison. La championne d'Europe 2018 du 400 m haies, qui souffre d'un tendon d'Achille, espérait passer sous les 39''5. C'est chose faite, alors qu'elle avait réalisé 39''86 le 11 juin à Oslo où elle était "physiquement" opposée à ses adversaires.

"C'était une atmosphère particulière. J'étais curieuse de découvrir ça", a expliqué la Vaudoise, qui n'a pas tenté de franchir les premiers obstacles en 13 foulées jeudi soir au Letzigrund. "En courant seule, je peux mieux me concentrer sur moi-même. Mais il manque alors l'esprit de compétition", a-t-elle souligné.

Lea Sprunger, qui va soigner son tendon d'Achille tout en poursuivant sa préparation, a été devancée de 0''17 par la gagnante, l'Américaine Georganne Moline (39''08), engagée à Walnut. Troisième en 40''97, Zuzana Hejnova a joué de malchance: la pluie était au rendez-vous à Papendal contrairement à Zurich et Walnut...

Lyles en 18''90, mais sur 185 m!

Les organisateurs ont relevé le défi technologique proposé par ces Inspiration Games, avec notamment un chronométrage synchronisé entre les différents sites. Un "couac" a néanmoins été enregistré: Noah Lyles a en effet été crédité d'un chrono de 18''90 sur 200 m, soit 0''29 de moins que le record du monde d'Usain Bolt!

Le champion du monde en titre de la spécialité, dont le record personnel est de 19''50, a été disqualifié. Mais ce n'est pas un problème technique qui est à l'origine de cette décision: l'Américain s'est en effet trompé de ligne de départ sur la piste de Bradenton, courant simplement 185 mètres...

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00