La Liberté

Kambundji: "J'étais bien stressée, mais pas trop"

Mujinga Kambundji a eu de la peine à réaliser qu'elle avait gagné © KEYSTONE/AP/Matthias Schrader
Mujinga Kambundji a eu de la peine à réaliser qu'elle avait gagné © KEYSTONE/AP/Matthias Schrader


Publié le 19.08.2022
Partager cet article sur:


Championne d'Europe du 200 m, Mujinga Kambundji s'est prêtée avec bonheur au jeu des interviews. C'est avec un sourire XXL que la Bernoise s'est présentée au micro de la RTS.

"Je suis tellement contente! Je savais que je devais faire une bonne course parce qu'il y avait de très bonnes concurrentes. Mais je crois que j'ai fait une bonne course et ça a suffi pour l'or. J'avais un bon esprit. J'étais bien stressée, mais pas trop. Je voulais montrer ce que j'avais dans les jambes et surtout ne pas me crisper à la fin. J'ai senti que Dina n'était pas loin, mais j'ai pu bien finir et gagner la course."

La Bernoise a également succinctement analysé sa course victorieuse: "Le départ était très bon, j'ai pu rapidement remonter la Néerlandaise. Après en sortie du virage, j'ai senti que j'avais passé Dina. Et à ce moment-là, je voulais juste rester devant. Je me suis battue jusqu'à la ligne. Quand j'ai passé la ligne j'ai pensé que c'était bon, mais je n'étais pas sûre à 100% alors je voulais attendre le résultat."

Ce sacre, c'est aussi un rêve qui devient réalité: "J'ai vu sur le petit écran championne d'Europe. Je suis tellement contente. Il y a dix ans, je n'aurais jamais pensé pouvoir devenir championne d'Europe. Je me suis améliorée chaque année."

Comme beaucoup d'athlètes arrivés au sommet, Mujinga Kambundji ne veut pas s'arrêter là. Elle cherche continuellement à repousser ses limites: "A la fin de chaque saison, je me dis que je peux améliorer des choses. Et ça va aller comme ça pendant un petit moment encore."

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11