La Liberté

16.06.2019

Kasper Asgreen nouveau leader

Luis Leon Sanchez (Astana) remporte sa première victoire sur les routes du Tour de Suisse. © KEYSTONE/EPA KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Luis Leon Sanchez (Astana) remporte sa première victoire sur les routes du Tour de Suisse. © KEYSTONE/EPA KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER


16.06.2019

Luis Leon Sanchez (Astana) a remporté la 2e étape du Tour de Suisse autour de Langnau dimanche. Le Danois Kasper Asgreen prend la tête du classement général.

Dans une étape étonnante et pleine de suspense, Claudio Imhof a été le premier à se montrer. Le Thurgovien de l'équipe Swiss Cycling (qui endosse le maillot beige de meilleur grimpeur) a été longtemps le seul échappé en tête de la course. Mais notamment victime d'une crevaison, il n'a pas pu éviter la jonction à 37 kilomètres de l'arrivée.

Soit très tôt dans l'étape, alors qu'il y avait encore deux des six cols de deuxième catégorie à franchir et qu'aucune équipe ne cherchait à contrôler la course. Si bien qu'on a même vu celui qui était encore le leader du classement général Rohan Dennis (Bahrain-Merida) en personne rouler à l'avant du peloton. Reste qu'un grand groupe a passé la dernière bosse en tête et a laissé le reste des coureurs (dont la majeure partie des sprinteurs) entre eux.

Et après plusieurs tentatives d'échappées infructueuses, celle de Luis Leon Sanchez à dix kilomètres de la ligne s'est avérée la bonne. Tranchante et profitant de la désorganisation à l'arrière, l'attaque de l'Espagnol a laissé tout le monde sur le flanc.

"Je pensais que ce serait difficile, car les équipes de sprinteurs allaient vouloir contrôler la course, a analysé Sanchez. Notre tactique était donc de nous placer dans les échappées. J'ai eu un peu de chance que mon attaque soit la bonne, car j'ai profité d'un moment de flottement." Personne n'est en effet parvenu à revenir sur le coureur de l'équipe Astana, qui signe ainsi sa 42e victoire professionnelle, mais la première sur les routes du Tour de Suisse.

Asgreen en jaune

Derrière lui, les places d'honneur se sont réglées au sprint, six secondes après l'arrivée du vainqueur du jour. Si Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) est parvenu à terminer second de l'étape devant Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), c'est le Danois Kasper Asgreen qui ravit le maillot jaune.

Le coureur de la Deceuninck-Quick Step se place juste devant Sagan, qui affiche le même temps que lui. Michael Matthews (Sunweb) complète le podium avec une petite seconde de retard. Meilleur Suisse, Stefan Küng est sixième à 10 secondes, alors que parmi les favoris, Geraint Thomas pointe à la 8e place. Le leader des Ineos compte 18 secondes de retard sur Asgreen.

Lundi, le peloton viendra faire un tour en Suisse romande. Avec au menu 162,3 kilomètres à parcourir entre Flamatt et Morat, en passant notamment par Bulle, Romont ou Fribourg. Si le parcours ne paraît pas très compliqué sur le papier, avec un dénivelé total négatif, l'arrivée pourrait faire la part belle aux sprinteurs-puncheurs, avec un final qui propose une rampe de 10% sur 200 mètres. Peter Sagan, par exemple, sera attendu, lui qui semble revenir en forme sur ce Tour de Suisse. L'occasion pour le Slovaque de la Bora-Hansgrohe d'ajouter une nouvelle victoire d'étape sur la boucle nationale, là où il s'est déjà imposé à seize reprises.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00