La Liberté

20.09.2019

L'arrêt de Mühleberg le 20 décembre à 12h30 est sur la bonne voie

Dans trois mois, le 20 décembre à 12h30, la centrale nucléaire bernoise de Mühleberg sera arrêtée. Il n'y aura plus de combustibles nucléaires dans cette installation dès 2024, a indiqué l'exploitant, le groupe BKW (archives). © KEYSTONE
Dans trois mois, le 20 décembre à 12h30, la centrale nucléaire bernoise de Mühleberg sera arrêtée. Il n'y aura plus de combustibles nucléaires dans cette installation dès 2024, a indiqué l'exploitant, le groupe BKW (archives). © KEYSTONE


20.09.2019

Dans trois mois, le 20 décembre, la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) sera arrêtée après 47 ans d'activité. Le groupe bernois BKW a réaffirmé vendredi que les préparatifs liés à la désaffectation de l'installation nucléaire se déroulaient comme prévu.

La désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg est un travail de pionnier pour les politiques, les autorités, la société et BKW, a souligné vendredi devant la presse la CEO du groupe énergétique bernois Suzanne Thoma. Le démantèlement d'une installation nucléaire est une première en Suisse.

La réduction de la puissance débutera le 20 décembre à partir de 01h00. La déconnexion, manuelle, aura lieu à 12h30 lorsque des collaborateurs appuieront sur deux boutons. Les travaux de démantèlement débuteront le lundi 6 janvier 2020.

Plus de radioactivité en 2031

Le démontage de gros composants individuels comme des turbines, des générateurs ou des circuits de préchauffage se déroulera de janvier à octobre 2020. Les éléments combustibles nucléaires seront retirés en 2024 et la radioactivité sera éliminée en 2031. Une éventuelle réaffectation du site n'est pas prévue avant 2034.

Les responsables de BKW l'ont répété, la préparation de l'arrêt est en bonne voie. "La protection de la population, des collaborateurs et de l'environnement est notre priorité absolue, a souligné le responsable général du projet de désaffectation Stefan Klute.

Financement garanti

Les coûts de désaffectation s'élèvent à 927 millions de francs et ceux liés à la gestion des déchets à 1,43 milliard de francs. Le groupe énergétique BKW les prendra intégralement à sa charge les coûts.

L'organisation de la centrale nucléaire a été renforcée à l'approche des travaux de désaffectation avec la création d'un département démantèlement et la mise en place du personnel de radioprotection. BKW estime qu'il y a des perspectives pour les quelque 300 collaborateurs présents sur le site de Mühleberg

A partir de l'année prochaine, la production d'électricité de BKW sera issue pour 22% du canton de Berne, pour 28% du reste de la Suisse et pour 50% issue de l'étranger.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00