La Liberté

19.11.2019

L'initiative des Verts vaudois en faveur du climat a abouti

Lancée par les Verts et les Jeunes Verts vaudois, l'initiative cantonale pour le climat a récolté les 12'000 signatures nécessaires. Elle sera déposée le 9 décembre (photo d'archives). © KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY
Lancée par les Verts et les Jeunes Verts vaudois, l'initiative cantonale pour le climat a récolté les 12'000 signatures nécessaires. Elle sera déposée le 9 décembre (photo d'archives). © KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY


19.11.2019

Les Verts et les Jeunes Verts vaudois ont récolté les signatures nécessaires à leur initiative populaire cantonale visant à ancrer la protection du climat dans la Constitution. Le texte a reçu un "très bon accueil".

"Nous avons largement dépassé les 12'000 signatures nécessaires", se réjouit Alberto Mocchi, président des Verts vaudois, interrogé mardi par Keystone-ATS. Le délai courait jusqu'à ce jour et, avant contrôle, ce sont plus de 16'000 paraphes qui ont été récoltés.

"On sent un intérêt dans la population qui veut quelque chose de concret en faveur de la protection du climat", poursuit l'écologiste. Et d'ajouter qu'il y a une réelle inquiétude face au réchauffement climatique.

Neutralité carbone

Le texte vise la neutralité carbone d'ici à 2050. L'Etat et les communes devront élaborer des plans d'action avec des objectifs intermédiaires pour 2030 et 2040, afin de vérifier si la cible est atteinte.

Les Verts veulent aussi contraindre les communes et le canton à mener une politique de désinvestissement des énergies fossiles. Dans les communes, les personnes morales tels les Services industriels ou électriques, seront aussi invitées à adopter des stratégies responsables en matière d'investissement. Les mesures concrètes de l'initiative devront être discutées devant le Parlement.

Accélérer le rythme

Alors que des communes comme celle de Lausanne ont récemment présenté leur plan climat, un tel texte est-il nécessaire? Oui, répond sans hésitation Alberto Mocchi. "Cela ne suffit pas et toutes les communes n'ont pas pris des mesures". Et d'ajouter que les politiques du canton sont encore "timides". "Nous voulons renforcer et accélérer les démarches".

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00