La Liberté

12.08.2018

L'Open Air de Gampel dans les startings blocks

Le festival Open Air Gampel s'apprête à recevoir la foule du 16 au 19 août avec une programmation fidèle à la tradition: une moitié de groupes germanophones et une multitude de genres musicaux. Le festival a accueilli le record de 115'000 spectateurs l'an dernier (archives). © KEYSTONE/MANUEL LOPEZ
Le festival Open Air Gampel s'apprête à recevoir la foule du 16 au 19 août avec une programmation fidèle à la tradition: une moitié de groupes germanophones et une multitude de genres musicaux. Le festival a accueilli le record de 115'000 spectateurs l'an dernier (archives). © KEYSTONE/MANUEL LOPEZ


12.08.2018

C'est une histoire de vieilles marmites et de bonne soupe. Le festival Open Air de Gampel (VS) l'a bien compris, lui qui mise sur une recette éprouvée depuis de nombreuses années pour remplir la plaine du Rhône du 16 au 19 août.

Quatre jours, quatre nuits, une quarantaine de groupes, de la musique non stop du début de l'après-midi à tard dans la nuit et plus de 100'000 spectateurs attendus, la 33e édition puise à la même source que les précédents matricules. Quelques grosses têtes d'affiche, beaucoup de groupes germanophones et une programmation musicale éclectique. Le menu est copieux, le public toujours plus nombreux.

Rock, rap, metal, reggae, folk, punk, blues, électro, pop, tous les genres musicaux ont droit de citer à Gampel. Et la programmation s'efforce de mettre la bonne dose de chaque ingrédient à chaque journée. Les organisateurs s'en donnent les moyens avec une dizaine de concerts quotidiens et deux scènes qui permettent d'enchaîner les concerts sans temps morts du début de l'après-midi aux premières lueurs de l'aube.

Groupes germanophones en tête

Depuis ses débuts, le festival fait la part belle aux groupes germanophones. La programmation de la 33e édition ne déroge pas à cette règle. Une moitié des formations qui se produisent sont germanophones et parmi elles une dizaine de groupes suisses. Les organisateurs n'hésitent pas à jouer sur les clichés valaisans, fendant et raclette par exemple, pour attirer le public alémanique.

C'est pourtant un artiste américain qui sort du lot cette année. Le bluesman américain Seasick Steve avait subi les assauts d'un violent orage l'an dernier. Les organisateurs avaient dû, pour la première fois dans l'histoire du festival, interrompre le concert pour des raisons de sécurité, malgré l'incompréhension de l'artiste. Ils ont décidé d'inviter à nouveau le bluesman cette année, lequel a répondu présent.

http://www.openairgampel.ch

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00