La Liberté

18.09.2020

L'ouest de la Grèce touché par un rare ouragan méditerranéen

Ianos est attendu dans la péninsule du Péloponnèse plus tard dans la journée. Par précaution, plus de 800 migrants logeant dans trois camps près d'Athènes doivent être déplacés, selon le ministère des Migrations. © KEYSTONE/EPA/NASA WORLDVIEW / HANDOUT
Ianos est attendu dans la péninsule du Péloponnèse plus tard dans la journée. Par précaution, plus de 800 migrants logeant dans trois camps près d'Athènes doivent être déplacés, selon le ministère des Migrations. © KEYSTONE/EPA/NASA WORLDVIEW / HANDOUT
Inondations, coupures de courant, chutes d'arbres: de Zante à Céphalonie, en passant par Corfou, les îles paradisiaques de la mer Ionienne, entre Italie et Grèce, n'ont pas été épargnées vendredi au petit matin. © KEYSTONE/AP/Nikiforos Stamenis
Inondations, coupures de courant, chutes d'arbres: de Zante à Céphalonie, en passant par Corfou, les îles paradisiaques de la mer Ionienne, entre Italie et Grèce, n'ont pas été épargnées vendredi au petit matin. © KEYSTONE/AP/Nikiforos Stamenis
Partager cet article sur:
18.09.2020

L'ouest de la Grèce était touché vendredi par un ouragan méditerranéen ou "médicane". Ce rare phénomène météorologique, accompagné de pluies torrentielles et de violentes rafales était attendu dans la région d'Athènes dans la nuit.

Inondations, coupures de courant, chutes d'arbres: de Zante à Céphalonie, en passant par Corfou, les îles paradisiaques de la mer Ionienne, entre Italie et Grèce, n'ont pas été épargnées vendredi au petit matin. "Les arbres tombent partout", a déclaré la préfète des îles ioniennes, Rodi Kratsa, à la télévision publique ERT.

Un bateau transportant 55 migrants a envoyé un message de détresse au large des côtes du Péloponnèse, à l'ouest du pays, ont rapporté les garde-côtes grecs dans la matinée. "Pour la première fois, nous ne sommes pas en mesure d'envoyer de vaisseau pour l'aider", a déclaré à l'AFP une porte-parole des garde-côtes. Mais d'autres bateaux se trouvant à proximité ont été prévenus et "approchaient le bateau pour l'aider", a-t-elle ajouté sans autre précision en fin d'après-midi.

L'ouragan, baptisé Ianos, "devrait frapper l'Ouest [de la Grèce] avec la même intensité" et atteindre la péninsule du Péloponnèse vendredi soir, puis "commencer à se déplacer vers le sud", a ajouté Mme Kratsa. Il est attendu dans la région d'Attique qui comprend Athènes, dans la nuit. L'Observatoire national d'Athènes prévoyait dans la matinée "encore 36 heures" difficiles.

Moins fort que prévu

Il semble cependant que "le cyclone Ianos soit moins fort que prévu, bien que toujours en cours", a déclaré à l'AFP Efthymios Lekkas, professeur de gestion des catastrophes naturelles à l'Université d'Athènes. Il sera "considérablement affaibli" en atteignant la région d'Athènes à partir de minuit, a-t-il ajouté.

Par précaution, plus de 800 migrants logeant dans trois camps près d'Athènes doivent être déplacés, selon le ministère des Migrations.

Les 778 demandeurs d'asile des camps d'Elaionas, Malakasa et Schisto devaient être transférés dans une salle de conférence d'Athènes, tandis que 28 mineurs du camp de Skaramanas seront temporairement relogés dans un hôtel, précisait vendredi matin un communiqué du ministère.

Bateau suisse emporté

Les îles d'Ithaque et Zante ont également connu des coupures de courant et une partie de leurs routes ont été coupées à la circulation, tandis que Corfou et Leucade étaient aussi touchées, dans une moindre mesure, par les intempéries.

Un bateau de plaisance suisse amarré à Ithaque a été emporté par les vagues, mais ses deux passagers ont pu regagner la côte, selon l'agence de presse grecque ANA. Un autre bateau a coulé dans le port de Zante, mais ses passagers - belges - sont sains et saufs, a de son côté indiqué Mme Kratsa.

La Grèce a déjà connu un ouragan en 2018, qui avait fait deux morts sur l'île d'Eubée.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00