La Liberté

21.09.2017

L'ouragan Maria fait un mort à Porto Rico et neuf dans les Antilles

Après la Dominique, Porto Rico a subi à son tour les dévastations de Maria. © KEYSTONE/AP/CARLOS GIUSTI
Après la Dominique, Porto Rico a subi à son tour les dévastations de Maria. © KEYSTONE/AP/CARLOS GIUSTI
L'état de catastrophe naturelle décrété à Porto Rico © KEYSTONE/EPA EFE/THAIS LLORCA
L'état de catastrophe naturelle décrété à Porto Rico © KEYSTONE/EPA EFE/THAIS LLORCA


21.09.2017

Maria, le second ouragan de très forte puissance à balayer les Caraïbes ce mois-ci, aura semé la dévastation à Porto Rico. Le cyclone y a fait un mort supplémentaire, après ses neuf victimes dans les Antilles. Il menace désormais la République dominicaine.

Maria a ravagé Porto Rico avec des vents soufflant à 250 km/h avant de continuer sa trajectoire jeudi juste au nord de la République dominicaine. Après avoir faibli, l'ouragan a forci à nouveau dans la journée et retrouvé un statut d'ouragan majeur, en catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.

Le coeur de l'ouragan se trouvait vers 14h00 (heure suisse) au nord de la République dominicaine, avec des vents soufflant à 185 km/h, selon le Centre américain des ouragans (NHC). La station touristique de Punta Cana s'attendait à des pluies diluviennes et les vents y approchaient déjà les 100 km/h.

La tempête se déplace à la vitesse de 15 km/h vers le nord-ouest. Elle devait passer jeudi près des îles Turks-et-Caïcos et du sud-est des Bahamas mais éviter vendredi les Etats-Unis, au contraire d'Irma qui a dévasté récemment la Floride.

Population privée d'électricité

L'ouragan a touché Porto Rico mercredi matin près de Yabucoa, dans le sud-est. Pratiquement toute l'île s'est retrouvée privée d'électricité. A San Juan, la capitale d'un territoire qui compte 3,4 millions d'habitants, l'ouragan a fait voler les toits, déraciné les arbres et provoqué de fortes inondations.

Selon le gouverneur de l'île, Ricardo Rossello, l'unique victime signalée dans l'immédiat est un homme, frappé par un débris projeté par les vents. Dans la vieille ville, les rues sont jonchées de débris de toutes sortes, câbles électriques, climatiseurs arrachés des murs, pans entiers de balcons ou encore oiseaux morts.

Porto Rico n'avait pas connu d'épisode météorologique de cette violence depuis l'ouragan San Felipe Segundo qui avait fait plus de 300 morts en 1928. Le territoire américain n'avait pas été directement touché en début de mois par le précédent ouragan, Irma, l'un des plus puissants jamais observés dans cette partie de l'Atlantique.

Selon le gouverneur de Porto Rico, il faudra des mois pour rétablir le courant dans toute l'île.

Washington débloque des fonds

Le président américain Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle à Porto Rico, procédure qui permet de débloquer des fonds fédéraux pour réparer les maisons et constituer des abris temporaires.

"Si vous le pouvez, montez vers les hauteurs MAINTENANT", a lancé jeudi à l'aube dans un tweet le service météorologique national de Porto Rico, parlant d'inondations "catastrophiques" et de risque de glissements de terrain.

Sur son passage, l'ouragan Maria avait frappé la Guadeloupe et la Martinique, les deux grandes îles des Antilles françaises, causant la mort de deux personnes en Guadeloupe et d'importants dégâts. Il a également touché de plein fouet la Dominique, où au moins 15 morts ont été dénombrés, selon les autorités. L'ancienne colonie anglaise et ses 73'000 habitants sont pratiquement coupés du monde.

Opération coordonnée

La France, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas vont coordonner leurs moyens militaires d'acheminement de l'aide aux Caraïbes lors d'une opération baptisée ALBATROS, a confirmé jeudi la ministre française des armées Florence Parly.

Deux centres, situés l'un en Europe l'autre à Curaçao, dans les Antilles néerlandaises, vont coordonner la logistique et suivre les déploiements "aériens et maritimes militaires (des trois pays) sur l'ensemble des Caraïbes", a ajouté la ministre.

L'opération est un "exemple de coopération européenne et militaire", s'est félicitée Florence Parly. Elle a rappelé que la "zone à couvrir était immense" ainsi que "l'étendue des besoins d'assistance".

ats, reu, afp

PROFITEZ D'UNE LIBERTÉ ABSOLUE
PROFITEZ D'UNE LIBERTÉ ABSOLUE

Toute l'actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- / mois !

Le calendrier 2018 d'Alex est arrivé
Le calendrier 2018 d'Alex est arrivé

Une idée cadeau parfaite pour les fêtes de fin d'année... Commandez-le ici, les frais de port sont offerts!

Dans la même rubrique
Concours Festival des Lumières
Concours Festival des Lumières

10 x 2 packages VIP pour une soirée sur un bateau à Morat à gagner!

Abonnez-vous à la playlist du Magazine
Abonnez-vous à la playlist du Magazine

Chaque semaine, écoutez la sélection musicale du cahier Magazine sur YouTube!

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00