La Liberté

05.08.2020

L'ouverture du Festival du film de Locarno suivie sur Youtube

Pas de grand écran cette année sur la Piazza Grande pour le Festival de Locarno. © KEYSTONE/Pablo Gianinazzi
Pas de grand écran cette année sur la Piazza Grande pour le Festival de Locarno. © KEYSTONE/Pablo Gianinazzi
Une exposition de photos remplace les rangées de chaises sur la Piazza Grande à Locarno. © KEYSTONE/Pablo Gianinazzi
Une exposition de photos remplace les rangées de chaises sur la Piazza Grande à Locarno. © KEYSTONE/Pablo Gianinazzi
Partager cet article sur:
05.08.2020

Le Festival du film de Locarno a ouvert mercredi soir, mais sans Piazza Grande. Cette bascule vers le numérique sous la pression du coronavirus oblige l'industrie du cinéma à se réinventer, même si regarder un film ensemble en salle ou en plein air restera un must.

"Oui, c'est une image étrange: la Piazza Grande vide, sans rangées de chaises, sans projecteur, sans grand écran", a dit le président du Conseil des Etats Hans Stöckli mercredi soir lors de l'ouverture du festival. Il a salué la capacité de rebond de la direction qui parvient à proposer une édition hybride, mêlant proposition de films en ligne ainsi que dans trois salles à Locarno et Muralto.

"Ils ont cherché d'autres moyens - et les ont trouvés pour que le Festival du film puisse avoir lieu malgré le Covid-19. J'en suis heureux et je tiens à vous en féliciter", a-t-il poursuivi à l'adresse du président du Festival Marco Solari et de sa directrice artistique Lili Histin.

S'adapter à tout prix

"On dit que le propre de l'homme, c'est l'adaptation", a relevé la Française. "C'est ce que nous avons tous fait, vous comme nous. Et c'est pour cela que nous avons appelé cette édition l'avenir du film (Future of Films)."

La présidente du Conseil national Isabelle Moret s'est pour sa part dite fière que "la Confédération soutienne le Festival phare du 7e art en Suisse" avant de poursuivre en italien.

La directrice de l'Office fédéral de la culture Isabelle Chassot a aussi fait le déplacement à Locarno, mais sans prendre la parole. Différents collaborateurs du conseiller fédéral Alain Berset et des élus tessinois n'ont pas non plus manqué ce rendez-vous.

Mieux financer le cinéma

A l'avenir, les entreprises qui diffusent des films suisses dans leurs programmes ou qui les proposent via des plateformes devraient également verser une contribution, a relevé Hans Stöckli. Le Conseil fédéral propose que Netflix et les autres fournisseurs de films en ligne ainsi que les chaînes de télévision étrangères, dotées de fenêtres publicitaires suisses, consacrent 4% de leur revenu annuel brut à la production cinématographique suisse.

La Confédération estime les gains à 50 à 60 millions de francs par an, a poursuivi le Biennois. Cette manne viendrait s'ajouter à ce que verse la Confédération (32%), les régions (28%) et la SSR (17%) pour le financement de films. Le Conseil national devrait en débattre lors de la session d'automne.

Virtuellement ensuite, la réalisatrice Kelly Reichardt a donné le coup d'envoi de l'édition 2020 du Festival du film de Locarno. "C'est un honneur pour moi d'ouvrir ce festival", a-t-elle dit avant de répondre aux questions que Lili Histin lui a posées en lien avec son film, intitulé "First cow". Ce film, qui parle de grands espaces, mais aussi d'une amitié imprévue, a ensuite été projeté au Grand Rex, qui peut accueillir jusqu'à 300 personnes.

Près de 120 films pendant 11 jours

Locarno 2020 propose pendant onze jours près de 120 films dans six sections, sous la devise "1 web et 3 salles de cinéma". Cette édition un peu spéciale veut aider les créateurs en difficulté mais aussi les exploitants et les distributeurs, frappés par la pandémie.

Pour les premiers, deux sélections officielles (dix films suisses et dix internationaux) proposent des projets qui ont vu leur production suspendue par la pandémie. Les deux jurys ne sont composés que de cinéastes, dont Kelly Reichhardt.

Pour les exploitants et les distributeurs, une partie des recettes de la billetterie sera reversée à 78 salles qui programment du cinéma d’auteur. Un sponsor a acheté 10'000 billets et les spectateurs en ligne pourront faire un don.

Pour cette édition inédite, la programmation accessible en ligne sur une plateforme VOD propose des extraits de films inachevés ou d'anciennes productions qui ont eu l'honneur de la Piazza Grande lors de précédentes éditions. Quelques films pourront être vus dans trois salles à Locarno et Muralto, avec entre 200 et 300 personnes selon les salles.

Une seule compétition officielle est maintenue, celle des Léopards de demain (Pardi di domani). Parmi eux figurent une dizaine de projets suisses dont cinq romands.

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00