La Liberté

04.08.2018

La chaleur oblige le Musée d'art et d'histoire à fermer des salles

La chaleur n'épargne pas le Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH). Des salles ont dû être fermées temporairement et des ventilateurs ont été installés pour rafraîchir l'atmosphère où sont exposés des tableaux de Ferdinand Hodler. © KEYSTONE/EPA KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
La chaleur n'épargne pas le Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH). Des salles ont dû être fermées temporairement et des ventilateurs ont été installés pour rafraîchir l'atmosphère où sont exposés des tableaux de Ferdinand Hodler. © KEYSTONE/EPA KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


04.08.2018

Le Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH) a été contraint de fermer certaines salles au public, samedi, à cause de la canicule. Cette mesure est prise dès que le thermomètre dépasse 30 degrés, a expliqué à Keystone-ATS le directeur de l'institution Jean-Yves Marin.

Le MAH n'a pas pu être rénové et ne dispose pas de climatisation, a rappelé M.Marin. Quand il fait trop chaud, des salles doivent donc être temporairement fermées, pour le confort des visiteurs et des surveillants. Ce dispositif est activé en général deux jours par année. Mais cette moyenne est déjà dépassée en 2018.

"C'est une situation que je suis le premier à déplorer", a souligné M.Marin. Les employés du musée s'informent de la température sur leur téléphone portable et l'alerte est donnée dès que les 30 degrés sont atteints. Des relevés réguliers sont faits et le contrôle s'opère presque heure par heure.

C'est généralement le premier étage du MAH, celui des beaux-arts, qui est concerné par ces fermetures. Au rez-de-chaussée, le mercure plafonne souvent à 26 ou 27 degrés. Pour les oeuvres, la chaleur n'est pas dramatique. Ce qu'elles redoutent, ce sont les brusques changements de température, a noté M.Marin.

Samedi, une salle de peintures est restée ouverte au public, malgré la canicule. Il s'agit d'une exposition de tableaux de Ferdinand Hodler, mise sur pied dans le cadre du centenaire de la mort de l'artiste. Le personnel s'est organisé et a installé une dizaine de ventilateurs pour rafraîchir le lieu, a indiqué le directeur du MAH.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00