La Liberté

25.08.2019

La défense antiaérienne syrienne tire sur des "missiles israéliens"

Damas affirme avoir intercepté la plupart des missiles israéliens visant les environs de Damas (archives). © KEYSTONE/AP Syrian Central Military Media/UNCREDITED
Damas affirme avoir intercepté la plupart des missiles israéliens visant les environs de Damas (archives). © KEYSTONE/AP Syrian Central Military Media/UNCREDITED


25.08.2019

La défense antiaérienne de l'armée syrienne est entrée samedi soir en action pour contrer des "missiles israéliens" visant les environs de Damas, a annoncé une source militaire citée par les médias étatiques. Il a assuré que la plupart avaient été abattus.

L'armée israélienne a pour sa part indiqué avoir mené des frappes avec son aviation militaire en Syrie pour empêcher une force iranienne de lancer une attaque contre Israël avec des drones chargés d'explosifs.

Selon un porte-parole israélien, le raid israélien a eu lieu à Aqraba, au sud-est de Damas, et a visé "plusieurs cibles terroristes et installations militaires appartenant à la force al-Quods ainsi qu'à des milices chiites".

L'armée israélienne avait empêché jeudi une précédente tentative de lancer une attaque de drones, a-t-il affirmé, sans fournir de détails. "La menace était significative et ces drones tueurs étaient capables de frapper des cibles avec une efficacité réelle", a-t-il dit.

Grands bruits d'explosion

Un correspondant de l'AFP à Damas a entendu plusieurs grands bruits d'explosion. "A 23h30 (22h30 en Suisse), la défense aérienne a détecté des cibles ennemies en provenance du Golan et se dirigeant vers les environs de Damas", a précisé une source militaire citée par la Sana.

"L'agression a été immédiatement confrontée et, jusqu'à maintenant, la majorité des missiles israéliens ennemis ont été détruits avant d'atteindre leurs cibles", a souligné cette source.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG proche des rebelles syriens, a de son côté indiqué qu'il s'agissait de "probables frappes aériennes d'Israël".

Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a mené plusieurs frappes contre l'armée syrienne mais aussi contre les forces de l'Iran et du Hezbollah libanais, deux grands ennemis de l'Etat hébreu militairement engagés aux côtés du régime du président syrien Bachar al-Assad.

Israël a toujours affirmé son intention de continuer à viser les positions tenues par l'Iran ou le Hezbollah en Syrie, assurant qu'il ne laisserait pas Téhéran s'implanter à sa frontière.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00