La Liberté

16.12.2019

La HES-SO Valais Wallis intégrée à un projet de recherche européen

Le barrage de Z'mutt à Zermatt participera à un grand projet européen de recherche hydroélectrique jusqu'en 2023. © Keystone
Le barrage de Z'mutt à Zermatt participera à un grand projet européen de recherche hydroélectrique jusqu'en 2023. © Keystone
Partager cet article sur:
16.12.2019

La HES-SO Valais Wallis participe à un projet européen de recherche hydroélectrique. XFLEX HYDRO a pour objectif d'augmenter le potentiel des barrages. L'idée est de moduler la production en fonction des autres énergies renouvelables et de la demande.

Le projet XFLEX HYDRO (Hydropower Extending Power System Flexibility) réunit un consortium de 19 partenaires. Financé par le programme européen Horizon 2020, il est budgétisé à hauteur de 18 millions d'euros, dont un million pour la Haute Ecole d'ingénierie valaisanne, a indiqué lundi la HES-SO Valais Wallis. Il est prévu sur quatre ans.

Le projet est mené par les principaux fournisseurs d’électricité et propriétaires d’aménagement, fabricants d'équipement, universités, et centres de recherche. Il se terminera par l'élaboration d'une feuille de route pour l'ensemble du parc hydroélectrique européen. Des recommandations seront formulées à l'intention des gouvernements, des organismes de réglementation et de l'industrie.

Les technologies XFLEX HYDRO intégreront la possibilité de faire fonctionner les machines à vitesse variable, de pomper et turbiner en même temps ou d’utiliser des batteries pour ajuster la production et la consommation des aménagements.

Barrage de Z'mutt

"Avec l’arrivée massive des nouvelles énergies renouvelables, la stabilité du réseau électrique va notamment dépendre de notre capacité à adapter la production à la demande des consommateurs", indique la professeure Cécile Münch-Alligné, spécialiste en hydroélectricité. Des simulations numériques et un monitoring seront entre autres utilisés pour pousser les centrales dans leur limite.

Parmi les sept centrales sélectionnées, l’équipe de Cécile Münch-Alligné travaille sur quatre aménagements dont celui de Z’mutt à Zermatt. Cette centrale de pompage de Grande Dixence va être équipée d’une nouvelle pompe-turbine à vitesse variable.

Ce projet européen vise à aider l'UE à atteindre l'objectif de 32% d'énergie produite à partir de sources renouvelables d'ici 2030.

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00