La Liberté

18.03.2019

La ministre des sports condamne les actes des fans des Grasshoppers

Le match de Super League entre Sion et les Grasshoppers a été interrompu définitivement samedi à la 55e minute alors que les Valaisans menaient 2 à 0 (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Le match de Super League entre Sion et les Grasshoppers a été interrompu définitivement samedi à la 55e minute alors que les Valaisans menaient 2 à 0 (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


18.03.2019

"Ils doivent être condamnés et bannis des stades": la ministre des sports Viola Amherd a dénoncé lundi en des termes très clairs les actes des fans des Grasshoppers lors d'un match de Super League.

Ces supporters ont "mis en danger la vie d'autrui" et de tels débordements ne devraient pas avoir lieu, répond lundi au journal alémanique Blick la ministre haut-valaisanne. Pour les endiguer, elle préconise que l'Association suisse de football agisse de concert avec les présidents, les entraîneurs, les officiels et les exploitants de stades afin d'envoyer un signal clair aux fauteurs de troubles.

Le match de Super League entre Sion et les Grasshoppers a été interrompu définitivement samedi à la 55e minute alors que les Valaisans menaient 2 à 0. Les supporters du club zurichois, fâchés de la tournure du match, venaient de lancer pour la seconde fois de la soirée des engins pyrotechniques sur la pelouse. L'arbitre a mis un terme à la rencontre.

Plainte pénale à l'étude

"On aurait dit des bêtes sauvages !" Le président des Grasshoppers Stephan Anliker n'a pas mâché ses mots à l'encontre de ses supporters au micro de Teleclub après cette interruption. "Ce qui s'est produit ce soir est non seulement une catastrophe pour les Grasshoppers mais aussi pour le football suisse." Il a fait savoir dimanche via un communiqué qu'il y aurait des conséquences. Le dépôt d'une plainte pénale est à l'étude.

Devant le même micro, son homologue Christian Constantin s'est montré favorable à une interdiction de déplacement pour les supporters adverses. "Tout a été tenté pour empêcher de tels incidents. En vain", a précisé le président du FC Sion.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00