La Liberté

La place financière neuchâteloise fête son centenaire

L'anniversaire de l'ACBN a été marqué par la tenue d'une conférence de presse dans le cadre prestigieux de l'hôtel DuPeyrou à Neuchâtel. © Philippe Lebet - Keystone-ATS
L'anniversaire de l'ACBN a été marqué par la tenue d'une conférence de presse dans le cadre prestigieux de l'hôtel DuPeyrou à Neuchâtel. © Philippe Lebet - Keystone-ATS
L'anniversaire de l'Association cantonale des banques neuchâteloises a été marqué en présence de son président Mirko Mandola, à gauche, et du conseiller d'Etat Alain Ribaux. © Copyright Guillaume Perret
L'anniversaire de l'Association cantonale des banques neuchâteloises a été marqué en présence de son président Mirko Mandola, à gauche, et du conseiller d'Etat Alain Ribaux. © Copyright Guillaume Perret


Publié le 30.06.2022
Partager cet article sur:


La place financière neuchâteloise fête cette année son centenaire. Le secteur bancaire cantonal, qui emploie plus de 600 personnes, veut mieux se faire connaître et davantage promouvoir ses métiers, dans une région à vocation industrielle et exportatrice.

L'anniversaire a été marqué jeudi par la tenue d'une conférence de presse à Neuchâtel. Point d'orgue des commémorations, l'Association cantonale des banques neuchâteloises (ACBN) accueillera le 15 septembre la "Journée des banquiers", événement-phare de la finance helvétique.

La traditionnelle manifestation, organisée d'ordinaire à Zurich, Genève ou Bâle, verra aussi la venue à Neuchâtel du conseiller fédéral Guy Parmelin. "L'ACBN est la seule entité réunissant toutes les banques du canton", a indiqué son président Mirko Mandola, responsable de la clientèle privée Neuchâtel-Jura chez UBS.

Rôle sociétal

Ce dernier a mis en exergue le rôle des banques durant la pandémie de coronavirus, avec la fourniture de liquidités à l'économie. Le secteur a besoin de main-d'oeuvre qualifiée, sachant que la banque est une industrie de personnel. D'où l'idée de se concentrer sur la relève. "Fini les bretelles, place aux baskets", a lancé M. Mandola.

L'activité est soutenue, reste à dépoussiérer l'image, en mettant en valeur la diversité des métiers. De son côté, le conseiller d'Etat Alain Ribaux, en charge de l'économie, a souligné le rôle sociétal pour les particuliers et les entreprises. "Des compétences qui constituent un atout pour un canton avant tout industriel."

"Neuchâtel est une terre d'innovation", a rappelé Alain Ribaux, en mentionnant encore l'essor de la technologie de la blockchain, où le canton occupe une place forte, avec Zoug et Genève. Pensant à l'avenir, la place financière neuchâteloise s'est offerte une toute nouvelle image pour ses 100 ans.

Trois projets

Nouvelle identité graphique, site en ligne et stratégie de communication: la faîtière y loue la diversité des métiers par le biais notamment de vidéos explicatives tournées dans chaque banque et relayées sur les réseaux sociaux. Au-delà, l'ACBN a annoncé la mise sur pied de trois projets à l'intention de la relève.

Le premier est destiné aux étudiants de l'Université de Neuchâtel et de la Haute Ecole Arc (HES-SO). Il offre la possibilité à plus de 150 étudiants de participer à un concours en travaillant sur des sujets proposés par l'ACBN (fintech, cryptomonnaies, finance durable).

Les gagnants se partageront 12'000 francs lors d'une grande soirée de gala organisée le 8 septembre à Microcity/EPFL sur le thème du métavers.

Neuf banques

Le deuxième projet s'adresse à la population et lui propose de partir à la découverte des banques de l'association en déambulant en ville de Neuchâtel. Via l'application Totemi, les participants découvriront les métiers et des anecdotes sur les banques tout en participant à un concours leur permettant de remporter une montre de la marque d'un horloger loclois.

Le troisième projet consistera à mettre à disposition un big airbag lors du festival des sports de Neuchâtel en août.

Créée en 1922, l'ACBN réunit aujourd'hui neuf banques, à commencer par les quatre membres fondateurs (BCN, Bonhôte, Credit Suisse, UBS). Les autres sont BPS (Suisse), Banque Cler, Banque Migros, Raiffeisen et Valiant. La faîtière emploie 612 collaborateurs, 43 apprentis ou stagiaires, dans 38 succursales à travers le canton.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11