La Liberté

13.10.2017

La Russie lance un satellite européen d'observation de la Terre

Les informations recueillies par Sentinelle 5P viendront alimenter le Service de surveillance de l'atmosphère du système Copernicus, qui vise à établir des prévisions de la qualité de l'air. © Agence spatiale européenne (ESA) - ESA/ATG medialab
Les informations recueillies par Sentinelle 5P viendront alimenter le Service de surveillance de l'atmosphère du système Copernicus, qui vise à établir des prévisions de la qualité de l'air. © Agence spatiale européenne (ESA) - ESA/ATG medialab


13.10.2017

La Russie a lancé vendredi un satellite européen dédié à la surveillance de l'atmosphère terrestre, selon des images de l'Agence spatiale russe (Roskosmos). La Suisse a fortement contribué à la mise au point du satellite.

Une fusée Rockot transportant le satellite Sentinelle 5P a décollé à 11h27 (suisses) depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans le nord de la Russie. Le satellite fait partie du programme d'observation de la terre Copernicus . Il "pourra cartographier quotidiennement l'ensemble de la planète", selon un communiqué de l'Agence spatiale européenne (ESA).

"Les informations qu'il recueillera viendront alimenter le Service de surveillance de l'atmosphère de Copernicus, qui a pour fonction d'établir des prévisions de la qualité de l'air et de fournir une aide à la décision", précise le communiqué.

Pour cela, Sentinelle 5P mesurera notamment les concentrations d'aérosols et de nombreux gaz à l'état de traces tels que le dioxyde d'azote, l'ozone, le formaldéhyde, le dioxyde de soufre, le méthane ou le monoxyde de carbone. Des gaz qui influent sur notre santé et sur notre climat.

Contributions suisses

Le secteur industriel suisse a pris part à la mise au point de Sentinelle 5P. Il a notamment fourni l'ensemble de la structure du satellite ainsi que le dispositif de lecture électronique de la caméra multispectrale, selon un communiqué du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI).

Le satellite devrait également fournir des informations sur les émissions de cendres volcaniques, indispensables à la sécurité du trafic aérien, ou sur les concentrations en rayonnements UV dangereux pour notre épiderme.

Cette mission fait partie du programme Copernicus de l'Union européenne, pour la surveillance de l'environnement. Il comprend plusieurs types de satellites. Cinq ont déjà été lancés.

ats, afp

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00